COMMENT DEVENIR RICHE ET PUISSANT

dimanche 14 mai 2006
par  Jacques-Robert Simon
popularité : 5%

Devenir riche c’est accéder à la félicité insurpassable de nos sociétés. Vous pourrez avoir une télévision à écran plat, vous passerez vos vacances sur votre yacht ancré à St Tropez, votre septième mariage avec un top model passera dans un journal populaire, vous pourrez virer autant d’ouvriers que vous le souhaitez tout en augmentant votre propre salaire, vous pourrez faire voter des lois vous permettant d’échapper aux tribunaux, vous pourrez traiter vos compatriotes de couillons tout en bénéficiant de leur appui ... bref... vous serez heureux.

Devenir riche doit, dans l’esprit des gens, nécessiter de longues études ou une grande habileté. En regardant autour de vous, vous constaterez que ce n’est pas nécessaire. Ni les diplômes, ni la finesse d’esprit ne vous aident grandement pour vous accaparer des biens produits par l’ensemble d’une population. Il suffit de suivre quelques règles simples que je me propose de vous conseiller.

Règle N°1. Pour devenir riche, il faut investir plutôt que consommer.

Imaginez que vous soyez un petit dealer de shit qui gagne chichement sa vie en revendant la drogue fournie par des intermédiaires. Si vous dépensez ce peu d’argent en Nike et en mobylettes, vous êtes un “looser” (perdant). Vous devez économiser afin de vous permettre d’aller jusqu’à Amsterdam pour vous approvisionner directement en matière première. Vous pourrez alors appliquer la règle N°2.

Règle N°2. Pour devenir riche, il faut faire travailler les autres.

Votre pécule augmentant, il vous faut des employés qui prendront à votre place les risques afférents à votre métier. Plus vous aurez d’employés (précaires, ceux qui restent trop longtemps risqueraient de prendre votre place), plus votre pécule augmentera rapidement. N’oubliez pas de continuer à appliquer la régle N°1. Il vous faut à un certain moment changer d’échelle, car l’offre va finir par surpasser la demande. Vous passez alors à la règle N°3.

Règle N°3. Pour devenir riche, il faut acheter (jamais produire, c’est une erreur fatale) à des pauvres (de préférence très pauvres) et vendre à des riches (de préférence très riches).

Pour ce faire, vous devez changer la nature de vos investissements : acheter une voiture de luxe, fréquenter des endroits “branchés”, apprendre à s’exprimer d’une façon abstruse pour éblouir ceux qui cherchent par dessus tout à ne rien comprendre, fréquenter des politiques (de droite car c’est eux qui possédent le plus d’entregent : vous verrez à quel point il est facile de les intéresser aux choses les plus puériles). Vos clients, plus fortunés, augmenteront vos gains mais surtout ils vous permettront de prendre pied dans le monde de l’escroquerie, moins risqué que celui dans lequel vous avez évolué jusqu’alors. Vous devez également faire des voyages, non pas pour transporter de la drogue, métier trop exposé et réservé aux petites gens, mais pour placer votre argent au sein d’un pays émergent : Chine, Inde, Colombie... vous avez l’embarras du choix.

Régle N°4. Dès que l’apparence des choses s’y prêtent, vous devez emprunter de très grosses sommes d’argent. Ne jamais solliciter une banque pour de petits emprunts, démarche typique des pauvres qui le resteront. La somme obtenue, vous rachetez une entreprise au bord de la faillite.

A cette étape, vos relations nouvellement créées vont vous aider à obtenir la confiance des banquiers et des petits investisseurs. Vous n’avez besoin d’aucune connaissance particulière concernant les activités de l’entreprise que vous rachetez. Vous vous contentez de faire un “plan social” avec l’aide des pouvoirs publiques (car il faut que vous commenciez à peaufiner votre image de “manager” dur mais social). L’entreprise, privée d’une plus ou moins grande partie de ses employés, devient rentable : vous pouvez donc la revendre avec profit pour en acheter une plus importante.

Régle N°5. Vous devez vous rapprocher d’une organisation caritative.

Il ne s’agit évidemment pas d’aider qui que ce soit sinon vous même. Non ! L’organisation caritative doit être choisie en fonction de son impact médiatique. La télévision est, bien entendu, la cible de choix. A ce stade, faites des dons importants, c’est un moyen tout à fait adapté pour vous faire connaître du plus grand nombre : vous devenez célèbre et, incidemment, généreux pour les démunis, les malades ou les handicapés. Ce rayonnement va vous permettre de construire des réseaux d’amitiés qui vont permettre un nouvel essor à votre esprit entrepreneurial.

Régle N°6. Se réclamer de la République et de la Démocratie.

Votre parcours est presque achevé, il ne vous reste plus qu’à rester dans les mémoires des masses laborieuses comme étant un “Grand Homme”. Vous pouvez prétendre, avec votre expérience, aux plus hautes fonctions politiques. Pour ne pas choquer les “simples”, il est habile de se présenter comme un “leader” déterminé de la cause républicaine qui mettra hors d’état de nuire la racaille qui ne cesse de vouloir l’ébranler. Il faut donc que vous soyez élu : mettez en avant votre détermination et votre savoir faire d’entrepreneur. Une fois élu, vous pourrez toujours faire brûler le Reichstag.


Commentaires

Logo de Erwan / Nawre / Susanoo / Xa-moros / Dieu (euh, ça dépend des sites^^)
vendredi 13 juillet 2007 à 00h06 - par  Erwan / Nawre / Susanoo / Xa-moros / Dieu (euh, ça dépend des sites^^)

Le texte est intéressant, très intéressant et (malheureusement) authentique !

N’oublions pas que le riche existe parce qu’il y a son contraire (cad : le pauvre) et même si l’argent était équitablement distribué à chaque individu (dû moins en France), les emmerdes continueraient, voire s’enpireraient. Tel est l’un des principes régisseurs de l’économie (capitaliste, anarchiste ou communiste). Il faut rappeller que les êtres ne sont égaux ni devant la loi, ni devant Dieu (pour les croyants), ni devant Mère-Nature, et caetera...

J’ajoute ausi que l’hypocrisie est en chacun de nous, et l’on a beau prôner posséder pureté, moralité, justice, humanisme ; bref toutes sortes de vertus ; il n’en reste pas moins que nous ne sommes que des humains, dotés certes de principes mais ne se souciant guère de baffouer mille lois (eh oui, on commet de nombreux délits, et le "Nul n’est sensé ignoré la Loi" passe à la trappe sans oublier le "Pas vu, pas pris"), dotés certes de volonté mais disant plus qu’il n’agit pour la misère du monde (au passage, je me permets de rappeller que nous sommes tous ici parmi les plus riches Terriens : on a un toît, des aliments, de l’électricité et même un ordinateur connecté à internet (même si certains d’entre-nous n’en foutent pas une (en l’occurence moi) et d’autres triment comme des tarés (comme mes parents)) !).

Voilà voilou pour le couplet "Antisocial, tu perds ton sang-froid", lol.

Revenons-en au sujet. A partir du moment où l’on prend conscience de notre nature : imparfaite, égoîste, mensongère... 2 choix s’offrent à nous si l’on suit la maxime de Nietzche : "Que le paraître se transforme en être" ; devenir un Loup pour l’Homme ou un Saint. Je ne vous cache pas que la première solution est de loin la plus simple (chch, Luc, je suis ton père, chch, chch).

Non, sans blague, je reprends pied. Nous ne sommes pas parfait, et on se risquerait à mal faire le mal de toute façon. Et heureusement, le Monde n’est pas peuplé que de monstres ni même parfait sinon on se ferait chier ! Et il est tout a fait normal de penser à soi avant les autres (étant d’une nature narcissique, je défends un peu mon cas).

Après, comme l’a déjà dit une ou plusieurs personnes, profitons des plaisirs simples de la Vie.

Désolé d’écrire un laïus, mais je finirai par ceci : Croyons en nos rêves, l’espoir est bien l’une des seuls choses que l’on ne peut nous enlever, même dans notre société d’abrutissement totale, d’écervellement complet.

Euh, ah oui, j’ai trouvé ce site parce que je tiens à concrêtiser mes rêves, entre autres, changer la face du Monde, rien que ça (dû moins passer cette volonté remplie d’idées (utopiques, irréalistes ?) de ma tête en un monceau de feuilles).

Je me décris vite-fait histoire de raconter ma vie : anarchiste, étudiant en Biologie, rêveur (on l’aurait deviné), et agnosthique (si le Dieu Chrétien existe, je veux rejoindre l’Enfer de Lucifer (un Dieu si parfait qui se rate sur Lucifer, Lilith, Caïn..., non merci, pas envie de me faire avoir avec son Paradis).

Vrai fin du texte : L’argent ne m’intéresse pas, à défaut de faire le bonheur, je ne sais même pas s’il y contribue. Ce que je sais en revanche, c’est que c’est (à ma connaissance) le meilleur moyen de faire avancer les gens (à croire que c’est la bouffe de notre espèce). Donc, si c’est pour une noble cause ou une cause estimable pourquoi pas faire le procédé énoncé tout en haut de la page. La philosophie chinoise du Yin et du Yang n’insinue-t’elle pas qu’en chaque bien se trouve le mal et inversement ?

Mais bon, je vais déjà aviser une méthode plus cool : " le Travail c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver ", euh, non ! Enfin, je veux juste dire que je vais travailler selon mes propres règles en n’oubliant pas même si c’est très gamin comme phrase :"Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’ils te fassent".

PS : J’ai 21 ans (et toutes mes dents)

lundi 9 juillet 2007 à 16h06

J’ai essayé et bien cela ne marche pas.

Non, pour être riche, il faut faire partie d’une des 100 familles de France qui se partage les postes depuis des siècles.
Voilà la véritable méthode !

vendredi 29 juin 2007 à 02h18

Celui qui a écrit cet article est probablement mégalomane. Et tant mieux car moi aussi... Le problème c’est que c’est une méthode trop classique. On dira pourquoi changer ce qui fonctione ? Je vous répondrai l’évolution... Il est clair que nous entrons dans une spirale d’évolution sociale et technologique de plus en plus rapide. Il faudrait donc penser à prendre une longueur d’avance, car les méthodes exposées sont trop risquées. L’idée principale est donc n’avoir aucun scrupule. Je crois qu’on peut utiliser cet atout à bien plus que l’exploitation de misérables malchanceux. M’enfin, c’est probablement un article humoristique.

Marouane, 16 ans

Logo de uchiwa itachi
jeudi 28 juin 2007 à 20h40 - par  uchiwa itachi

bn ya de lidée mais c’est encore a approfondir et puis cest pas a mettre sur le net car sn existence sur le net fait que si on le fait tous ca devient impossible car il n’y aura ue une personne qui en sortira et elle ira en prison mais la jesime que avec ce qui marche on peut se faire 1000€

PS : j’ai 13 ans

mercredi 27 juin 2007 à 15h16

Hey Miss New York... les fautes d’orthographe ca ne te pose aucun problème en tout cas... tu traineras peut être ton cul dans les fashion-show mais t’inventeras rien ! Oh la conne... j’en reviens pas franchement !

Logo de je ne suis pas riche, la jeune de 15 ans ne peut connaitre mon nom
lundi 25 juin 2007 à 04h10 - par  je ne suis pas riche, la jeune de 15 ans ne peut connaitre mon nom

Tu as du chemin à faire car si tu n’es pas humble tu devras pourtant le faire croire aux autres et là c’est mal parti. De plus les mannequins pr la plupart crèvent de faim mais bon tes parents semblent etre riches. Dans le meilleur des cas tes parents te soutiendront ds ta quete de gloire. Tu atteindras un sommet de niaserie incroyable ... ou tu comprendras ce qu’est la vie, la vraie. En résumé bosse ton orthograhe, ta grammaire et avant de penser à etre riche pense à t’instruire. Au moins comme ca on se passera de critiques aussi légères que celle que tu as formulée ou que d’autres voudront ecrire.

Logo de Alcachofa
vendredi 22 juin 2007 à 14h34 - par  Alcachofa

En parlant d’orthographe, s’il te plaît s’écrit avec un î et pas un i.
Mais bon, même les chefs d’entreprise peuvent faire des erreurs après tout... Bonne journée !

lundi 18 juin 2007 à 22h19

C’est magnifiquement dis rien à ajouter chapeau..!

Logo de julien
samedi 16 juin 2007 à 13h15 - par  julien

Je veux bien devenir riche pour aider ceux qui ne le sont pas au lieu de les ecraser. Imagine si tu es le seul riche de ton pays, es-ce que tu sera satisfait de voir tes voisin, ’amis’ et ton entourage peiner pour nouer les deux bouts du mois ? Je crois que la richesse est necessaire pour nous permettre d’aider les autres à prendre conscience de leurs capacité de l’obtenir.
Julien

Logo de kml
lundi 11 juin 2007 à 01h15 - par  kml

pas mal mais un peu facile qan mème !!!!!
Et puis la regle n°1 me parai 1 peu flou, en parlant de vendre du shit comme exemple ! J aurai bien aimé avoir un exemple plu concrèt pour demarer car c’est comme méme l etape la plus dur !!!
Sinon apré c’est pas mal les étapes sont bien distinct un vrai cour d economie !!!!

Logo de SIMON
dimanche 10 juin 2007 à 12h30 - par  SIMON

Vous êtes proche d’Epicure et c’est très bien ainsi. J.-R. SIMON

Logo de SIMON
dimanche 10 juin 2007 à 12h25 - par  SIMON

J’ai ien lu votre message. Merci de votre attention. J. R. SIMON

Logo de SIMON
dimanche 10 juin 2007 à 12h23 - par  SIMON

Chère Mademoiselle,
Ecoutez plutôt M. Onfray : il sera de meilleur conseil pour vivre que mon texte.
J.-R. SIMON

mercredi 6 juin 2007 à 17h21

c genial

Logo de sandra
dimanche 3 juin 2007 à 00h25 - par  sandra

Qu’est ce que la richesse ?
Pour ma part je pense que le sentiment de satisfaction est la plus grande des richesse qui existe dans ce monde.
Mais c’est aussi celui qui demande le plus de travail pour y parvenir car la société actuelle pousse les gens à consommer et donc, de ce fait ; à n’être jamais satisfait.

Logo de carine
samedi 2 juin 2007 à 17h49 - par  carine

Tu es riche, tu es belle, c’est bien. Mais, à ton âge, en plus d’une ambition, tout à fait respectueuse ; il faut apprendre à se cultiver et à s’instruire pour avoir les connaissances nécessaires à se battre dans un monde hostile, pour les riches et les pauvres, chacun à son niveau.
La première éducation qui te sera de grand secours, devant une armée d’hommes, dans les milieux professionnels, politiques et personnels, qui auront des idées préconçues au sujet des belles filles riches ; est l’orthographe.
S’il te plait, respecte la langue française...tu éviteras les fautes de goût.
(je suis aussi une femme, de 29 ans, chef d’entreprise depuis 4 ans, de parents ouvriers)
Bonne chance dans ta vie future, et souviens toi que tout ce qui ne te tue pas, te rend plus fort.

Logo de Cerbonikevin
vendredi 1er juin 2007 à 19h27 - par  Cerbonikevin

Salut tout le monde, comment ça va ?
Tout d’abord bravo pour le texte, jolie, bien construit et surtout pas du tout dénuer de sens. Bien quoi, juste pour dire que je ne veux en aucun cas dénigrer le travail.
Sinon j’ai une petite idée, et si, en tant que Français (et d’européen plus ou moins confortablement installé) on se sortait le doigt du cul, qu’on arrête de se plaindre et qu’on commençait à penser à se remettre à travailler ??????
Je veut dire que, oui, les puissants de ce monde son pas gentils, ils sont pas beaux et ils connaissent pas les vrai valeurs de la vie (les manifs, les dimanches à rien faire et les jeux de pétanque avec les potos accompagnés d’un petit (ou deux) verre de pastis. ahah
Non franchement quand est ce qu’on va se re-motiver ? Quand est ce qu’on va de nouveaux faire des projets ? Penser à l’avenir et faire avancer (ne serais qu’un tant soit peu) nos bon vieux peuples D’Europe. Qu’est ce qu’on attend, d’être classé dernier sur la liste des PED ???????
En fait j’étudie actuellement en Corée du Sud et je peux vous dire que même si tout n’est pas parfait (par exemple pas vraiment de sécu), qu’il y a vraiment beaucoup de manifs (peut être plus qu’en France) les gens travaillent, sont MOTIVES et le pays avance considérablement (et ne croyait pas que c’est parce que le pays se relève, en fait il est déjà bien debout et est largement à la pointe pour ce qui est des NTIC ou encore des biotech).
Ici les gens sont en générale plus heureux que chez nous (et ce n’est pas parce qu’ils sont asiat hehe) mais je pense que le fait d’avoir un objectif commun (autre que de reculer à l’unisson) aide un peu à supporter les dures heures de travail et la chaleur assommante des aides sociales qui nous écrasent.
PS : je ne suis pas de droite, ni de gauche d’ailleurs, mais le travail me semble être vital, ainsi que le fait d’avoir un objectif commun. D’un autre côté il nous faut des gens motivé (plus ou moins riche) qui peuvent nous tirer vers le haut et ainsi pouvoir redistribuer la plus value créer (entre les citoyens) par des industries dynamique et à la pointe.
En espérant qu’on ne se réveil pas trop tard...

Logo de Madjeek
vendredi 1er juin 2007 à 00h25 - par  Madjeek

MDR
C’est vrai que ce texte est trop réaliste
Investir au maximum et si possible écraser le plus de gens possible
Les riches le deviennent sur le dos des pauvres

lundi 28 mai 2007 à 07h45

Salut, Moi je suis quelqu’un qui pense que c’est pas tout le monde qui est fait pour être riche, c’est juste une question de destin. Mais parcontre sa n’écoute rien d’essayer.

Logo de belle et fier de l’etre
mercredi 23 mai 2007 à 22h25 - par  belle et fier de l’etre

je suis une fille de 15 ans et je trouve cette article scandaleux
je ne suis pas dutou d’accaord avec M.JACQUES-ROBERT SIMON
VOUS DONNER DES CONSEIL SUR COMMENT DEVENIR RICHE MAIS ETES VOUS SUR QUE CA MARCHE ?ETES VOUS RICHE ?
non je ne pense pas sinon je connaitrai votre non mon chere monsieur moi je
promais que dans 10ans je serai une star car deja je suis manequin junior et jai tou pour i arrive Mes parents son riche je suis belle tout le monde me tourne autour et je suis une petite star dans mon cartier alors ne vous etonne pas si vous entendrez parle de moi a NEW YORK merci ciao

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)