SARKOZY : LE PEN EN PIRE !

Par Jacques-Robert Simon
jeudi 3 mai 2007
par  Jacques-Robert Simon
popularité : 1%

Il est connu que la « Banquise » a toujours mêlé sérieux et parodie, argumentation serrée et loufoqueries. Cette fois, la situation est tout autre, il s’agit d’éviter à notre pays pour le moins le chaos, au pire un état totalitaire.

Il n’est pas nécessaire de reprendre toutes les citations et postures qui n’étaient que des mimiques de M. Le Pen. Toutefois, je ne retiendrais qu’une chose : Tocqueville écrit qu’une Démocratie repose sur deux piliers : l’impôt sur les revenus et la taxation des successions. C’est le seul moyen de concilier Liberté et Egalité. L’impôt permet de respecter la première exigence. La taxation permet de laisser libre cours aux talents sans créer de dynasties. Sur ces deux points les propositions de MM. Le Pen et Sarkozy ne diffèrent guère. Reste la Fraternité...Qui oserait compter sur l’un ou l’autre pour la mettre en œuvre ????

Ne soyons pas trop naïf, les manœuvres politiciennes sont arrivées à un degré de sophistication tel que pour les deviner il faut pour le moins une bonne mémoire et une lecture attentive du « Canard Enchaîné » pour ne pas (trop) se fourvoyer. En faisant l’hypothèse que les hommes politiques veulent satisfaire une ambition personnelle en se conciliant une structure adaptée (ceci se nomme un parti politique), on ne risque pas de se tromper beaucoup. Nous sommes donc dans une logique de ce type. Cependant, ce qui nous importe c’est que le scrutin proportionnel soit instauré et seul M. Bayrou avait intérêt et pouvait le faire. Nous n’en sommes plus là !

Maintenant il s’agit d’écarter une personne qui déclare que la génétique détermine l’homosexualité, la tendance suicidaire, la turbulence qui prédispose à la délinquance. Une donnée scientifique non contestée : chacun des 100 milliards de neurones forment des connections avec ses voisins (quelquefois lointains). A la naissance seules 10% des connections sont réalisées. Les autres seront déterminées par le hasard et la nécessité. Il est donc ridicule de parler de prédisposition innée à un comportement social. Mais quand bien même si certains de ceux-ci étaient sous jacents dans un patrimoine génétique, est-ce une raison pour « ficher » les intéressés : des « coupables » par avance ? C’était cependant une proposition de la majorité sortante où M. Sarkozy avait toute sa place. Rappelons encore que dès les années 1930 les nazis mettaient en œuvre des dispositifs reposant sur des concepts similaires et que les handicapés furent parmi les premiers à être pourchassés.

Je répète donc sans haine mais avec certitude que M. Sarkozy c’est M. Le Pen en pire....car lui va pouvoir passer à l’action.


Commentaires

Logo de 自動車保険
mercredi 21 janvier 2009 à 01h38 - par  自動車保険

自動車保険一括見積もりならオススメランキングで徹底比較しましょう。口コミによる意見も参考になります。エステに行くなら全国から検索できるポータルサイトを利用してみましょう。アジアンエステが現在大人気。痩身メンズエステなどに興味がある方が最近では多いようです。最近では海外挙式をするカップルが多くなってきております。結婚式は海外で。結婚海外旅行を一緒にできるのでウエディング旅行としても人気を集めています。FX外国為替証拠金取引)はハイリスクハイリターンな為替取引です。初心者の方は複数の証券会社を比較して自分の取引タイプに合わせて口座開設しましょう。訪問者の数を計測できるアクセスカウンターは、簡単ですぐにはじめられるアクセスカウンタを使ってみてはいかがですか。無料カウンターなので、余計な手続きは必要ありません。無料カウンタですぐにホームページのアクセス数を計測しましょう。不動産情報が満載。賃貸情報から住宅マンション、さらに一戸建ての物件まで幅広く取り扱っております。最近人気を集めているインプラント治療。全国の歯科医院で治療が受けられます。料金もそれほど高くなく、すべて合わせてもそれほど費用もかからないのでオススメです。を始められる方は株式をはじめる前に株式投資に関する知識をしっかり身につけておきましょう。初心者の方は取引をあせって失敗することが多いようです。ネイルに興味があって、ネイリストを目指している方がネイルアートを勉強しています。ネイルサロンに就職すれば、ネイルデザインを勉強することができます。美容に興味がある方はネイルのバイオジェルスクールに通いませんか。ネイルスクールも大人気開校中。ネイルの資格を取得するなら東京大阪などを中心に広がるネイルスクールがオススメ。

Site web : 自動車保険

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)