A LIRE : LA FABRIQUE D’UN STRESS SYSTEM (AGIR OU SUBIR), DE JEAN-CLAUDE FIEMEYER

samedi 29 janvier 2011
par  Laure Hanbart
popularité : 3%

Bill Johnson est directeur pour l’Europe de la firme internationale OT.com, leader mondial de l’enseignement à distance. Il a décidé d’annexer le réseau « Agir ensemble », rassemblement d’animateurs de formation à vocation sociale. Une fois débarrassé des militants les plus idéalistes, il bénéficiera du fonds de commerce du réseau : un des investissements les plus rentables de sa carrière. Mais, une fois passé le choc initial, les membres du réseau vont réagir. Et les événements, stratégie contre stratégie, ne se passeront pas exactement comme Bill Johnson l’avait prévu…

Dans ce livre de Jean-Claude Fiemeyer, la fiction sert de support à une prise de conscience de l’influence des systèmes sur la vie quotidienne de chacun. A première vue, la vie de toute organisation se présente comme une suite décousue d’événements sans relation directe les uns avec les autres. Au sein de cette organisation, les individus perçoivent certains de ces événements comme favorables, d’autres comme déplaisants. Mais, ils les acceptent comme inévitables, et s’efforcent de s’en arranger tant bien que mal. En fait, ces événements résultent des interactions entre les systèmes à l’œuvre dans l’organisation. L’alternative est alors simple : ou bien l’on sait les décrypter, ou bien l’on est condamné à subir passivement leurs effets.

Décrypter un système, cela signifie repérer ses composants et sa logique, comprendre les jeux des acteurs, les forces et les faiblesses de leurs stratégies, imaginer une contre-stratégie pour, comme aux échecs, bénéficier d’un coup d’avance. Dans un match de football, l’équipe qui a compris le système de jeu de son adversaire peut opposer la parade la plus appropriée. A contrario, l’incompréhension des systèmes d’organisation engendre, au mieux, une résistance passive, au pire, la résignation et le désespoir. Sur ce sujet, le livre « Pendant qu’ils comptent les morts », de Marin Ledun et Brigitte Font Le Bret (La Tengo Editions), qui analyse la vague de suicides chez France Télécom, est particulièrement instructif.

L’analyse des systèmes d’organisation présente toutefois deux difficultés. Au sein d’une même organisation, plusieurs systèmes sont en présence. Chacun essaie d’imposer sa logique, par la confrontation ou par le compromis. Il en résulte une incohérence apparente et des télescopages difficiles à démêler. L’exercice est donc plus compliqué qu’il n’y parait au premier abord. La plupart des individus n’est tout simplement pas entraînée à l’analyse des systèmes. Aujourd’hui, dans les organisations, la partie n’est pas égale : d’un côté, des dirigeants et des consultants formés à la conduite de stratégies de changements ; de l’autre, des salariés s’efforçant, collectivement ou individuellement, de défendre, comme dans un jeu de « Colin-Maillard », leurs intérêts face à des systèmes dont la cohérence leur échappe. Le but du livre est de remédier à cet état de choses, de rééquilibrer les situations. Il propose au lecteur une mise à niveau de ses connaissances. Une fois l’ouvrage terminé, il doit être capable de décrypter, pour l’essentiel, les systèmes en présence dans l’organisation où il se trouve. Il peut alors agir à bon escient.

Le récit, avec ses développements inattendus et ses personnages pittoresques, maintient l’intérêt de la lecture. Les commentaires plus théoriques assurent la formation du lecteur. A la fin de sa démarche, il est capable de reconstituer les divers éléments des systèmes d’organisation : répartition des pouvoirs, procédures de décision, circuits de communication des informations, procédures budgétaires et financières, valeurs, comportements, tabous, mots-clés, règles écrites et non-écrites, relation au temps, etc. Sans être devenu un spécialiste du « management », il en sait assez, par exemple, s’il est syndicaliste, pour imaginer les chemins d’une contre-offensive efficace. Ce livre se prête également à une utilisation collective, son découpage ayant été conçu pour faciliter les débats et les cheminements d’un groupe de réflexion. Un « support de formation » précieux pour chacun d’entre nous dans le contexte actuel des organisations.

Jean-Claude Fiemeyer, Fabrique d’un Stress Systeme, agir ou subir, ADICE-édition, Paris, 2010, 152 p, 9,50 euros. Pour plus d’informations : http://www.stress-systeme.com/


Commentaires

Brèves

16 janvier 2014 - PUBLICATIONS Allain GRAUX

LE LAOS AU FIL DU MEKONG Grauxhttp://www.thebookedition.com/le-la... NICARAGUA (...)

16 janvier 2014 -  VENEZUELA : de Bolivar à Chavez - Une nouvelle PUBLICATION d’Allain GRAUX

De Simon Bolivar à Hugo Chavez : Un panorama sur La República Bolivariana de Venezuela La (...)

2 novembre 2008 - A LIRE : ALLAIN GRAUX

Le dernier livre de notre ami Allain Graux vient de paraître. Il s’agit du récit du (...)