https://www.traditionrolex.com/18 CHRONIQUES NARQUOISES ET AUTRES (Aout 2012) - La Gauche Cactus

CHRONIQUES NARQUOISES ET AUTRES (Aout 2012)

vendredi 10 août 2012
par  Jacques Franck
popularité : 100%

Le Président dans la cathédrale

Dimanche 8 juillet, le Président de la République française, François Hollande, et la chancelière allemande, Angela Merkel, ont commémoré à Reims le cinquantième anniversaire de la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Rien d’anormal à ça. L’apogée de la cérémonie a déroulé ses fastes dans la cathédrale sous les auspices de Mgr Thierry Jordan, archevêque de Reims. A l’évidence, le prélat bénissait les tourtereaux du couple franco-allemand au son de la Passion selon Saint Jean, de Jean-Sébastien Bach. Spectacle émouvant, certes. Mais François Hollande représentait la République, et celle-ci ne s’accommode pas de l’intrusion d’une religion dans les affaires d’État. Je ne fais pas montre de dogmatisme en voyant, dans la forme de cette commémoration une entorse à la laïcité de la France.

La gloire et l’oubli

Vendredi 27 juillet, la Grande Bretagne nous a fait cadeau d’un magnifique spectacle. A l’occasion de l’ouverture des Jeux Olympiques, nous avons assisté à une rétrospective flamboyante de son Histoire et de sa culture. La part du peuple occupait sa juste place, les ouvriers de la révolution industrielle du XIX° siècle, les cheminots, les mineurs et leurs luttes, les combats des femmes pour le droit de vote, l’actuel service public de santé. La musique pop, le cinéma, les traditions du music-hall et du théâtre, de Shakespeare aux salles de Soho, l’humour, tout contribua à notre plaisir. Tout ? Non.

Lors de cette fête des peuples du monde, rien n’apparaissait sur les relations entre le Royaume Uni et les autres nations. Rien. Pas d’amitié avec les autres. Surtout, silence total sur la cause majeure de la grandeur de ce pays, les centaines de millions d’hommes et de femmes des colonies britanniques, l’Inde notamment. Soumis à une exploitation de type esclavagiste, pillés de leurs richesses, fournisseurs de chair à canon, ils ont permis à la puissance coloniale d’accéder en son temps au premier rang mondial. Nous admirons la Grande Bretagne. Nous n’oublions pas que nous lui sommes redevables, comme à nos autres alliés et à nos combattants, de notre Libération. Nous applaudissons à la prestation du 27 juillet. Mais il est indispensable d’opérer ce recadrage.


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18