DIESEL PROPRE ? « LE » SCANDALE FRANÇAIS

jeudi 13 décembre 2012
par  Jean-Michel Dodd
popularité : 49%

Même si on n’est pas accro de la sacrosainte "bagnole", la voiture constitue bien plus qu’un "instrument de liberté". C’est tout d’abord un moyen de transport très pratique et souvent indispensable quand on habite des endroits plus ou moins isolés sans transports en commun de proximité. En cette période où l’écologie et l’environnement prennent une place importante dans nos sociétés et à un moment où les choix sont multiples on peut hésiter vers quel type de véhicule se tourner. Bannir les gros 4x4 qui consomment beaucoup, qui restent toujours sur le bitume et qui puent, soit. Mais après ? La voiture à hydrogène à 1 million d’euros ... et sans sources d’approvisionnement pour le moment (sauf en Californie !), ce n’est pas pour demain ; la voiture électrique, certes ça commence mais ce n’est pas encore cela quand on voit le prix des batteries et le coût encore élevé des véhicules, sans parler de l’autonomie qui interdit les gros trajets.

Les voitures hybrides (essence+électricité ou diesel+électricité) lancées par Toyota commencent à se multiplier mais restent plutôt chères à l’achat, donc réservées soit à une élite, soit aux gros rouleurs pour l’instant. Quant au GPL il n’a rien de très écologique mais reste intéressant, fiscalement parlant : son surcoût élevé à l’achat où lors de son installation est cependant long à rentabiliser. Bref, on en revient, sauf très gros rouleurs au "vieux choix" classique, c’est à dire : essence ou Diesel. Et là apparemment pas de doute. Les différents gouvernements qui se sont succédés ces dernières années et les constructeurs automobiles nationaux nous affirment tous à l’unisson que les véhicules diesel, c’est moins cher, que c’est plus solide et que ça pollue moins (avec comme "preuve" le bonus / malus)

Pour la grande majorité des conducteurs qui font moins de 25000 kilomètres par an, les trois préceptes précédemment annoncés et défendus bec et ongles sont strictement faux ! Les véhicules Diesel sont toujours un peu plus chers à l’achat que les modèles essence correspondants en puissance, consomment certes moins avec un gasoil artificiellement légèrement moins cher ; mais ils nécessitent un entretien plus couteux (vidanges plus fréquentes, injecteurs plus fragiles, batteries plus chères etc...), pots catalytiques à durée de vie 3 fois inférieures à ceux des modèles essence sans compter les assurances un peu plus chères aussi (basées sur le prix d’achat neuf du véhicule essentiellement). Autrefois les voitures diesel étaient bruyantes et vibraient de partout, mais les moteurs avaient une durée de vie plus longue que les voitures essence dont les moteurs tournaient plus vite et qui s’usaient plus rapidement aussi. Mais depuis la situation a changé et la fiabilité du diesel n’est plus ce qu’elle était jadis. Aujourd’hui sauf exception de véhicules essence ultra sportifs à diffusion limitée, les moteurs diesel sont en règle générale beaucoup moins fiables que les moteurs à essence. La voiture diesel pure n’existe pratiquement plus. C’est presque toujours une turbo-diesel, soit un véhicule plus compliqué à concevoir et à construire, plus poussé technologiquement avec des performances parfois supérieures aux véhicules essence de même cylindrées et donc bien plus fragile aussi. Avec la généralisation de l’injection directe qui permet des économies de carburant, les pompes à gasoil sont devenues de la très haute technologie à durée de vie relativement limitée (120000/150000 kms en moyenne) et fort onéreuse à remplacer (remplacement pouvant couter plusieurs milliers d’euros). Donc une économie à la pompe peut en réalité ensuite vous pomper beaucoup financièrement. Les voitures qui fonctionnent au diesel ne polluent pas moins bien au contraire. Mais alors, me direz-vous, pourquoi le système bonus/malus les avantagent-elles la plupart du temps par rapport aux "’essences" ?

En fait le système de taxe ou bonus "écologique", créé en 2007/2008 avec le fameux Grenelle de l’environnement, chers à Messieurs Jean-Louis Borloo et Nicolas Hulot), destiné (en principe) à inciter l’achat en neuf de véhicules propres, le bonus/malus donc est basé exclusivement sur la production de gaz carbonique (CO2) des véhicules à moteur, lequel est thermique la plupart du temps. Le CO2 absorbé par les plantes et les arbres majoritairement a, il est vrai, un effet significatif sur le fameux réchauffement climatique, car l’excès de production de gaz carbonique par l’homme produit le sacro-saint effet de serre autour de notre chère planète dont la température s’élèvera en conséquence de 2C° à 6°C tout au long du XXIème siècle. Le développement économique un peu anarchique de pays comme la Chine où l’Inde pour lesquels l’environnement n’est pas une priorité, mais aussi la déforestation d’autres pays en développement comme l’Indonésie (Java et Sumatra) ou le Brésil (forêt Amazonienne) accentuent fortement l’effet de serre : Bref les voitures européennes ne sont pas seules en cause. Mais surtout il n’est pas prouvé à ce jour que le gaz carbonique est néfaste pour la santé, du moins directement, alors que les moteurs thermiques dégagent des particules autrement plus néfastes et elles pas du tout prises en compte par le Grenelle de l’environnement et son pseudo " Bonus / Malus écologique". A propos de ces particules, les véhicules diesel en produisent beaucoup plus que les voitures à essence et par conséquent polluent bien davantage. A noter également qu’en France, les véhicules essence depuis le 1er janvier 1993 sont tous équipés d’un pot catalytique qui retient l’essentiel de ces particules alors que les véhicules au gasoil qui en rejettent à la base cinq ou six fois plus ne sont équipés obligatoirement de pots catalytiques que depuis le 1er janvier 2011 ( soit une application avec 18 ans de retard ! ). Enfin presque tous les pays européens (tous sauf la Pologne, l’Espagne et...la France) ont pris des mesures limitant où interdisant dans certaines zones les véhicules diesel ! Plus fort, le Japon interdit les voitures fonctionnant au diesel dans l’agglomération de Tokyo depuis...1996 ! Mais en France, non seulement on autorise partout le diesel mais plus absurde, on le favorise encore plus qu’avant, avec les systèmes d’incitation à l’achat mis en place en 2008, alors qu’on savait au Japon depuis 15 ans que le diesel était néfaste, provoquant des maladies cardio-vasculaires, des cancers, des crises graves d’asthme etc

On évalue ainsi à plusieurs dizaines de milliers de morts en France l’utilisation abusive des voitures diesel, sans que l’on puisse mesurer exactement les conséquences de l’emploi abusif du diesel. Cocorico ! Record du monde chez nous avec plus de 80% de voitures neuves au mazout et plus de 60% du parc automobile. Résultat, les sociétés d’autoroutes françaises sont depuis une dizaine d’années environ confrontées à une recrudescence des maladies professionnelles graves, souvent mortelles des agents de péage soumis tout particulièrement à la pollution. On en arrive même à une absurdité économique : 3/4 de notre consommation de carburant diesel est importée car la production de nos raffineries est physiquement limitée. Pas très écologique en terme de transport de carburant raffiné non plus. Cependant le Diesel qui revient donc plus cher hors taxes que le sans-plomb est toujours moins cher à la pompe car moins taxé. Tout ça pour quoi ? Essentiellement faire plaisir à Renault, Peugeot-Citroën Volkswagen etc, soit céder aux lobbies de l’automobile, mais aussi c’est un fait ne pas trop heurter et moins taxer les chauffeurs routiers et les taxis, électorat sensible et prompt à bloquer les routes. Moyennant quoi, cela coûte à la nation de l’ordre de 80 à 100 vies par jour, soit au moins 8 fois plus que le nombre de personnes tuées sur les routes par les accidents de circulation. Mais si vous omettez de mettre votre ceinture, si vous buvez un demi-verre de trop ou si vous roulez 3 kms trop vite vous devenez un affreux délinquant routier. Respirez bonnes gens ! Respirez bien ! Roulez au mazout, Enfumez-vous ; Mais avant tout, sauvez notre glorieuse industrie automobile et son célèbre moteur au mazout, le plus propre au monde parait-il ! Si, si, puisqu’on vous le dit.


Commentaires

Brèves

22 septembre 2011 - Manifeste contre le dépouillement de l’école

A lire voire signer sur http://ecole.depouillee.free.fr Nous, collectif contre le (...)

20 avril 2010 - NON AUX RETOURS FORCES VERS L’AFGHANISTAN

A la suite du démantèlement du camp principal de Calais, le 22 septembre dernier, où résidaient (...)

31 juillet 2009 - PETITION POUR L’HOPITAL PUBLIC, A SIGNER ET FAIRE SIGNER

la pétition de défense de l’hôpital public, à faire signer au plus grand nombre possible (...)