https://www.traditionrolex.com/18 Les CHRONIQUES NARQUOISES et autres de Jacques Franck (octobre 2014) - La Gauche Cactus

Les CHRONIQUES NARQUOISES et autres de Jacques Franck (octobre 2014)

mercredi 8 octobre 2014
par  Jacques Franck
popularité : 100%

Le modèle de Monsieur Pierre

Monsieur Pierre Gattaz, président du MEDEF, est un vaillant combattant de la lutte des classes. Bénéficiant de la sympathie de Monsieur Manuel, Premier Ministre de son état, il déclare que ‘’ le modèle social français a vécu’’. En conséquence de quoi il faut revoir ou supprimer le salaire minimum, le repos du soir et du dimanche, la semaine de trente-cinq heures (qui se traiterait de gré à gré par entreprise), plusieurs jours fériés dans l’année, les formalités de licenciement. La liste n’est pas limitative

Pourquoi ne considère-t-on pas que le modèle patronal français a vécu ? Du moins le grand patronat, celui du CAC 40 et assimilé. La disproportion entre les salaires et les dividendes versés aux actionnaires, les licenciements boursiers, les délocalisations abusives, les évasions fiscales et autres turpitudes qui concernent les très grosses entreprises. On ne voit pas Monsieur Pierre Gattaz (ni ses amis) rompre des lances contre ce ‘’modèle’’-là.

La santé des citoyens

Il y a 70 ans, à la fin de la seconde guerre mondiale, l’état de santé des Français était catastrophique. Prisonniers et déportés par centaines de milliers, dénutrition généralisée, tuberculose et autres maladies infectieuses, mortalité infantile, bombardements, pauvreté extrême de la majorité des gens, insuffisance de médicaments, bas niveau des équipements hospitaliers, tout laissait présager une dégradation durable de la population.

Les gouvernements d’après la Libération se montrèrent plus soucieux de la santé des citoyens que des résultats comptables florissants des entreprises. Ambroise Croizat, ministre communiste du général de Gaulle, attacha son nom à la Sécurité Sociale, qui permit aux habitants de notre pays de bénéficier de tous les soins. Les progrès scientifiques dans de nombreux domaines, la modernisation du système hospitalier, la création de centres médicaux municipaux et syndicaux, la coopération et la compétence des personnels de santé eurent des effets remarquables. En peu d’années, la médecine française se hissa au premier rang mondial.

Et maintenant ? Les prestations sociales rétrécissent comme peau de chagrin. De nombreux médicaments sont déremboursés. Les hôpitaux, n’obéissant pas aux critères de rentabilité règlementant toutes choses, sont progressivement démantelés et privés de moyens, les centres de santé supprimés. On élague ce qui n’obéit pas à la loi du profit, tout ce qui ne répond pas aux prescriptions du Saint-Medef. Réagissez. Et précipitez-vous au cinéma pour applaudir « Hippocrate », excellent film de Thomas Litli.

La récidive des faux moralistes

On voit resurgir les apôtres de la ‘’manif pour tous’’, avec les dirigeants UMP et FN, agrémentés d’une bande de prêtres portant, pour la circonstance, des soutanes flottant au vent des rues de Paris. Forts de la bénédiction de monsieur Manuel, que l’on a connu plus judicieux, ces braves rompent des lances soi-disant contre la GPA, gestation pour autrui, légale aux USA, en Grèce, en Ukraine, interdite en France. Le recours aux mères porteuses, véritable commercialisation des utérus, est effectivement une atteinte scandaleuse à la dignité des femmes. Comme est scandaleux le refus d’accorder en France un état-civil aux enfants issus de cette démarche à l’étranger. Mais pourquoi tant de bruit et de fureur pour exiger l’interdiction d’une pratique déjà interdite chez nous, et dont la rareté ne fait pas un phénomène de société ? En fait, les vertueux n’ont pas digéré leur échec de l’hiver dernier et ne renoncent pas à faire abolir la légalisation du mariage pour tous. Ils font de la morale un instrument de la réaction et de l’homophobie. La République n’a rien à y gagner.


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18