SPORT : L’AVEUGLEMENT VOLONTAIRE

jeudi 18 décembre 2014
par  Michel Caillat
popularité : 1%

Les sportifs français expatriés en Suisse (les tennismen en premier) pour bénéficier d’un régime fiscal avantageux ça ne fait pas réagir la "grande presse"*. La corruption dans le sport en général et dans le football en particulier ça fait grincer des dents pendant deux jours, ça permet d’alimenter le mythe du sport dénaturé, dévoyé, sali par quelques brebis galeuses mais le soufflé retombe très vite. Jusqu’à la prochaine affaire. L’exonération fiscale en France des filiales de l’UEFA et les investissements colossaux pour l’organisation de l’Euro 2016 à l’heure des restrictions budgétaires (et du "non à l’augmentation du SMIC"), ça passe sans faire réagir un seul parti politique et un seul groupement dit progressiste. Et sans perturber, malgré quelques modestes reportages, une presse prête à conditionner les masses pendant près de deux ans encore en matraquant constamment les beautés de la compétition de 2016 et les prétendues valeurs du sport. Si l’on en croit la "grande presse", le scandale n’est pas là, dans ce gaspillage de l’argent public et dans la terrible croyance en ce monde du sport beau, pur et loyal. Il est dans la rénovation de l’appartement et le bureau de M. Lepaon. Les 150 000 euros dépensés par le dirigeant syndical "font le "buzz" (le tumulte, le tapage, la "une") alors que c’est de l’argent de poche pour un sportif de haut niveau. Peu importe, la presse en profite pour taper sur le syndicalisme. Pendant ce temps là, le sportisme (idéologie expliquée sur simple demande au CACS) reste dangereux mais intouchable. Pire, cette idéologie est encensée sans la moindre analyse.

La Coupe Davis ou comment la presse fait monter la mayonnaise pour un événement désormais dérisoire en faisant passer des "exilés" fiscaux pour de merveilleux exemples

La France dispute la finale de la Coupe Davis et pour les médias il faut gonfler l’événement au maximum (après avoir gonflé les dépenses pour la magnifique salle de Lille). La Coupe Davis n’intéresse personne ou presque depuis quelques années (beaucoup de pays comme les Etats-Unis et l’Espagne s’en moquent) sauf la France. A entendre la presse, la Coupe Davis mobilise les foules (elle fait tout pour conditionner les masses), et une victoire rendrait le pays optimiste ! Le simplisme est sans limites. Bien sûr, la Suisse a décidé de jouer le jeu cette année en présentant Federer et Wawrinka. Mais heureusement, le premier est mal en point. Voilà qui va faciliter tâche de nos vaillants soldats qui eux aussi sont pourtant un peu Suisses.

La plupart des tennismen français résident en effet en Suisse. Ce sont des expatriés (plus que des exilés au sens d’obligation de partir).Quand Tsonga affronte Wawrinka c’est un affrontement entre deux joueurs qui habitent à quelques kilomètres l’un de l’autre. Peu importe. Si les Français gagnent le saladier, ils seront reçus en héros par le Président de la République et donnés en exemples à toute la population française et d’abord à la jeunesse. Il le ne leur restera plus qu’à rapatrier leur argent en Suisse après avoir profité l’espace d’un week-end d’un équipement unique payé en partie par les contribuables français. Ca choque qui ? Peu de monde à l’évidence. Quel homme politique osera élever la voix pour dire stop à cette mascarade (ce scandale) permanent(e) ? Quel militant dit progressiste s’interrogera enfin sur les "vraies valeurs" du sport qui ne cesse de prêcher des vertus qu’il ne porte pas (qu’il n’a jamais portées) ? Décidément, en sport l’essentiel est non seulement de faire monter la mayonnaise mais d’abord de faire croire. Le monde du sport c’est le monde du FAUX.

*Sur les exilés fiscaux du tennis, il est toujours bon de visionner la vidéo du groupe Action discrète réalisée en 2010. Elle est encore d’actualité : http://www.tuxboard.com/action-disc...

Paru dans le blog du CACS (Centre d’Analyse Critique du Sport) http://lecacs.blogspot.fr/


Commentaires

Brèves

22 septembre 2011 - Manifeste contre le dépouillement de l’école

A lire voire signer sur http://ecole.depouillee.free.fr Nous, collectif contre le (...)

20 avril 2010 - NON AUX RETOURS FORCES VERS L’AFGHANISTAN

A la suite du démantèlement du camp principal de Calais, le 22 septembre dernier, où résidaient (...)

31 juillet 2009 - PETITION POUR L’HOPITAL PUBLIC, A SIGNER ET FAIRE SIGNER

la pétition de défense de l’hôpital public, à faire signer au plus grand nombre possible (...)