Traité de Versailles, ligne MAGINOT et drôle d’Europe

Par Jean-Jacques Lemarchand
samedi 21 mai 2005
popularité : 89%

Traité de Versailles, ligne MAGINOT et drôle d’Europe

Par Jean-Jacques Lemarchand

Pourquoi évoquer cette triste époque, que nous n’avons même pas connue ? Que nous n’avons même pas vécue. Temps pas si lointains pourtant, mais qu’on préfère ordinairement passer sous silence. Sale période qu’on évite à tout prix de citer, cauchemar qu’on a enfoui très vite au plus profond de nos mémoires, sitôt le traumatisme évacué, tellement nous il a failli nous engloutir, nous et le destin du pays tout entier. Tellement l’époque nous fit honte aussi, n’était l’admirable tour de passe-passe que le gaullisme naissant sut opportunément sortir de son sac pour nous faire accroire ensuite, un regain d’unité et de fierté retrouvées.

Pourquoi donc l’évoquer, cette époque, sinon peut être parce que nous ne devrions pas si vite l’oublier. Cette décennie riche d’enseignements, et sur l’âpreté du monde, et sur la fragilité des situations acquises, et sur le bourrage de crâne aussi. « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts ... » me paraît sonner très proche des « n’ayons pas peur » ou des péroraisons sur « les avancées sociales ou les grands principes et valeurs rappelées dans la première partie » d’un certain texte à vocation constitutionnelle, très débattu ces jours-ci. Je me souviens, moi qui ne l’ai pas vécue, de cette époque rance, veule, folle, passionnée et finalement si dramatique de l’entre deux guerres, plus particulièrement des années 30, voire de l’immédiat avant guerre. Celle de la démocratie en crise, des scandales politico-financiers, de la misère rampante, de l’enlisement déflationniste, de la montée des périls qui n’étaient pas encore jaunes, ou de l’impuissance de ce qui n’était pas encore l’ONU.

Cela ne vous évoque rien ? Aucun parallèle éventuel avec une époque plus récente ?

Bush partant à la conquête de l’Irak ou du Koweit, cela ne vous a-t-il pas un petit air mussolinien, allant virilement, plume au sarko, pardon au shako, faire rendre gorge à l’Ethiopie scélérate, qui avait osé mettre la main sur l’Erythrée ? Jospin et Hollande pensent t-ils, comme Daladier rentrant de Munich, que nous serons assez stupides pour les croire quand ils affirment que la remise en cause de l’Etat providence est définitivement écartée, alors qu’ils descendent de l’avion, retour de Lisbonne ou bien de Barcelone en sachant pertinemment qu’ils ont signé l’arrêt de mort des services publics ? Réécoutez Chamberlain, atterrissant à Londres et agitant devant les caméras le chiffon de papier signé d’Hitler et bientôt déchiré par lui. Bolkestein lui aussi, est capable de faire des risettes, des ronds de jambe et de protester de sa bonne foi, avant de reprendre l’offensive, sitôt les esprits occupés ailleurs. Certes le décor a changé, les acteurs aussi, mais la pièce est toujours aussi tragique. Et les morts économiques valent bien les morts au champ d’honneur.

Pauvres ignorants que nous sommes, pauvres naïfs que nous serons toujours ! Mêmes bavards omniprésents sur les ondes, mêmes sarcasmes, même ironie chansonnière, même ton désabusé dans les gazettes, même futilité dans les médias, la mode, le sport. Combien de fois nous laisserons nous berner par ces ci-devant incapables, comme Giscard, de distinguer l’essentiel de l’accessoire, ou de préférer, un vrai moment d’histoire à un succès de carrière ?

Trop de fois ils se sont trompés, trop de fois, ils nous ont abusé, trop de fois, ils ont lamentablement échoué, renié, oublié, lâché. Trop de fois ils ont failli, nous embarquant là où nous ne voulions surtout pas aller, nous conduisant au pire quand nous sentions qu’il était urgent d’attendre, prudent de réfléchir, et pour le moins suspect de nous précipiter.

Oui, trop de fois ils nous ont harcelé, puis abandonné en rase campagne, après avoir lamentablement promis, juré, signé, et finalement capitulé, ces détenteurs du savoir universel, ces formidables penseurs de l’ordre établi, ces incomparables représentants de la pensée parisienne, fines fleurs de l’intelligentsia devenues tout à coup, par un cruel retour de l’histoire, ou dans l’affolement des logiques de blocs, ou encore dans la violence déchaînée des forces sociales en rupture de ban, le jouet d’évènements qu’ils ne contrôlaient même plus mais continuaient néanmoins à faire semblant de maîtriser. Y voyant d’ailleurs contre toute évidence, et contre le plus élémentaire bon sens, la confirmation aveugle de leurs théories fumeuses ou totalement à côté de la plaque.

Combien en revanche de mises à jour douloureuses chez ceux qui les avaient écouté, suivi, et parfois même adulé, combien de mines subitement déconfites, puis quelquefois vite soumises et tout à coup dociles, voire serviles, devant les nouveaux maîtres d’un ordre tout à coup surgi de nulle part, combien de douloureuses désillusions de la part de leaders purs et durs, autrefois bardés de bonne conscience, défendant la main sur le coeur leurs certitudes inébranlables, mais n’ayant bientôt plus de cesse que de les renier pour en endosser de nouvelles, de peur qu’on les oublie ou qu’on ne s’aperçoive soudain de leur insondable vacuité ?

Ne les avons-nous pas cent fois connu, ces puissants d’autant plus intransigeants qu’ils exposent d’abord la vie des autres, ces démagogues affligeants ne reculant devant aucune fausse promesse, ces fiers à bras engageant le destin de leurs peuples comme d’autres tentent un banco, puisque se sachant par avance à l’abri ?

Aurions nous si vite oublié les leçons d’une histoire si constante et pas toujours si lointaine ?

On ne garde officiellement d’elle qu’un soixantième anniversaire, dûment et récemment fêté comme un rituel incantatoire mondialisé. Mais on se garde bien d’en rappeler les prodromes, qui n’avaient que dix années de plus. Et qui ressemblaient furieusement à la réalité de ce début de siècle. Sans parler de l’éternelle et consternante impudence de ceux qui, à présent comme à l’époque, prétendaient être les mieux placés pour comprendre et dominer l’écheveau des enjeux, mais n’y ont jamais discerné le moindre commencement de logique pertinente, en dehors de celle - évidement - de leurs intérêts propres.

Oui, les prodromes, car le traité constitutionnel qu’on nous propose s’apparente ni plus, ni moins à un autre traité de Versailles, fruit, lui aussi, de tractations sans fin, de compromis subtils, mais gros de misères et de désordres se chiffrant en millions de morts. Habile compromis sur le moment, cataclysme mondial vingt ans après, jamais ratifié par ses inspirateurs américains, qui en avaient pourtant posé et imposé les règles sur le dos des poilus et au mépris de leur sang. Le libre-échangisme y était déjà inscrit en lettres capitales, et la croisade pour la démocratie masquait à peine un sens des affaires qui s’accommode toujours très mal du sens de l’Etat. Ou de l’intérêt général. Quant à la nation, n’en parlons pas, quatre ou cinq d’entre elles étaient clairement sacrifiées, comme l’Autriche, la Pologne ou la Tchécoslovaquie naissante, futures proies faciles du fascisme triomphant.

Oui les prodromes en effet car le Traité de Versailles fut très clairement à l’origine de la dégradation rapide de la situation économique en Europe, dans l’Allemagne des années 20, et tout concourt à penser que le TCE organise de nos jours en Europe la même paupérisation et le même recul généralisé qui seront immanquablement la source de nouveaux désordres majeurs : n’en voit on pas déjà le signe dans les communautarismes exigeants, la stigmatisation raciale résurgente, l’intolérance à tous les niveaux, la montée des extrémismes, la violence dans les rapports sociaux et individuels, la crise de la démocratie représentative qu’on appelait alors la crise du parlementarisme, le chômage de masse et l’abstention rampante ?

Qu’on ne fasse pas prendre des vessies pour des lanternes : La paix a résulté en Europe de l’équilibre de la terreur qu’on fait régner Russes et Américains pendant 40 ans. Pas de l’Europe croupion, incapable d’intervenir dans les conflits qui ont essaimé sur les autres continents, et même jusqu’en son cœur, avec l’affaire des Balkans, version années 90.

Certes, l’inflation est aujourd’hui maîtrisée, et la BCE veille à la contenir comme à la prunelle de ses yeux. Mais le pacte de stabilité, s’il s’inspire quant à lui de l’histoire des années trente, et des craintes des Allemands de voir resurgir le spectre du chômage et du fascisme, témoigne aujourd’hui d’une analyse à contresens de l’époque en question. Fruit d’une conception statique et même immobiliste, voire étouffante de l’économie moderne, c’est la nouvelle Ligne MAGINOT. C’est une conception de la guerre économique à la fois dogmatique et totalement anachronique, qui revient, comme en 1939, à inhiber toute initiative et à bercer les esprits d’une douce impression de fausse efficience.

Qu’est ce à dire ? Comme nous aurions dû le faire à l’époque, cessons donc de nous tromper de combat et prenons notre destin en mains. Signifions par là même aux élites du modernisme branché, que leur temps est révolu. Luttons contre leur éternel défaitisme, qui nous fit tant de fois, tant de mal. Oui, qu’on se le rappelle : C’est aux élites déboussolées, vaincues, usées jusqu’à la corde que la fin de toute identité nationale apparaissait en 1940 comme la seule issue possible. Comme un mal nécessaire, comme une nécessité historique, comme un acte raisonnable et donc acceptablement résigné.

Combien d’entre elles se sont alors levées pour proclamer que la messe pût ne pas être dite ! Combien sont prêtes aujourd’hui, à renoncer à leur confort matériel et intellectuel pour oser remettre à l’heure un certain nombre de pendules ?

Très peu en réalité : Partout de la bonne conscience, un océan de pensée anesthésiante, d’autojustification haineuse, de sauve qui peut généralisé. Partout aussi bien sûr, les réflexes habituels des classes dominantes qui, fortes de leur impunité, concluent comme en 40 qu’il faut accepter par avance abaissement social, déroute économique et militaire, et surtout reprise en main morale et politique des couches salariales, au nom de leur légendaire indiscipline et de leur paresse indécrottable ! La donne est la même : les 40 heures honnies sont seulement devenues 35..

Allons nous une fois de plus nous laisser abuser ? Rejetons ce pétainisme des esprits, ces paroles pleines de morgue, de componction, de pusillanimité ambiante et de contradictions flagrantes qui ont si souvent révélé, au cours des siècles, soit une cécité coupable, couplée à une faiblesse de la pensée et donc à la prétendue modernité des temps, soit une singulière persévérance dans l’erreur quand il y allait du bien être collectif et du bonheur des hommes.

Ne nous sentons absolument pas liés par des mots d’ordre ou des constructions intellectuelles incapables de nous toucher et encore moins de nous servir, ou par de soit disantes solidarités qui ne nous concernent pas, ou encore par des postulats oiseux qui ont toujours entraîné la plupart des catastrophes et des reculs qu’ait connu l’humanité.

En souvenir de toutes les occasions perdues, et qui parfois se répètent, votons simplement NON, car nous méritons mieux.

Jean-Jacqueq lemarchand est membre de la Coordination Nationale de la Gauche Républicaine


Commentaires

Logo de womens ugg boots
samedi 3 décembre 2011 à 09h27 - par  womens ugg boots

UGGS Bailey Button Boots 5803 Grey is listed here.ugg 5803 boots This new model is available for ugg outlet sale from our online store.ugg boots Lowest Price, fast shipping !

靴贝利巴顿靴5803灰色

UGG Boots Classic Tall Chestnut 5815 has a stylish colorways.ugg classic ball boots 5815 A nice chestnut bubble seems very cute.5815 ugg boots Are you satisfied with it ?

雪地靴经典高大的板栗5815

lundi 17 août 2009 à 02h49

www.maple-story-mesos.com has the lowest maplestory mesos price in the maplestory mesos market.The store has been dealing with maplestory mesos business for 5 years.Every day thousands of customers come to buy maplestory mesos for its cheaper price.Our store has stored a large number of cheap maplestory mesos. Customers can purchase maple story mesos of any characters at any time. And we also provide the best services for customers. We can deliver the cheap maplestory mesos in just 30 minutes,and make the whole online transaction of maple story mesos in only 10 minutes.It is so convenient for you to buy maplestory mesos.Our store is the best choice for you to buy the cheapest maple story mesos. What are you waiting for ? Come quickly and get the maple story mesos you want.

samedi 18 avril 2009 à 21h36


داماس
Damas
داماس
Damas
خلفيات فيديو
المنتديات العامة
الحوار
الاسلام
منتدى الشعر والادب
الطبخ بالصور
القانون العام
الترحيب
الاعلانات
الارشيف
الكمبيوتر والبرامج
برامج
All In One
تعريب البرامج
روابط رابيد شير
تحرير الفيديو
تبادل الملفات
شروحات برامج
التصميم
فن الرسم
التصوير
الخطوط العربية
Linux
تطوير المواقع
تصاميم
المنتديات العلمية
البرمجة
التطبيقات الهندسية
الركن التعليمي الهندسي
الشبكات
الكتب الالكترونية
الطب والصحة
التسلية والترفيه
برامج الجوال
طرائف والغاز
العاب
الرياضة
تصميم الأسطوانة
تصميم الويندوز
العمليات التجميليه
إضافة البرامج و الدرايفرات
Multiboot
Unattended Windows Vista
ترخيص منتديات
استضافة مواقع
صور
تحميل صور
مشاهير
مركز داماس التجاري
مخزن داماس
استضافة مواقع سعودية
فحص البيج رانك
تصاميم
خلفيات
زخارف
الأبراج
الوان
الويب ماسترز
تعليم
رفع الأرباح في جوجل
الكيبورد العربي
ثقافة عامة
مشاهير
كمبيوتر وأنترنت
الشبكة الاسلامية
الإعجاز العلمي في القرآن
الأحاديث القدسية
الأدعية والتضرع لله
كنوز منسية
الشمائل المحمدية
يوم القيامة
العشرة المبشرون بالجنة
أمهات المؤمنين
بنات رسول الله صلى الله عليه و سلم
صحابة و صحابيات
القرآن الكريم
الإعجاز في الإسلام
قصـص الأنـبـياء
عــلم الحـديث
قـيم إســلامية
العلاج بالقرآن
جمع القرآن وترتيبه
نعمة الإسلام وفضله
مصطلح الحديث
معجزات الأنبياء
فتاوى
قصص
أرشيف داماس
RSS MSN YAHOO GOOGLE
Sitemap
image upload
Free Submissions Directory
Backgrounds
article submitter
تحميل ملفات
دليل مواقع عربي
دليل المواقع
دليل مواقع
استضافة المواقع
دردشه
العاب
شباب لك
شبكة المحبين
المدينة المنورة
نادي أحد الرياضي
سوريا
سوريه
سورية
السعودية
السعوديه
مواقع سوريه
مواقع سعوديه

dimanche 11 janvier 2009 à 04h39

点钞机保险柜白板

楼梯有机玻璃电焊机硬度计测厚仪北京汽车租赁防静电地板 白癜风 白癜风治疗货架 货架厂 网络地板 白癜风遮盖白癜风资讯白癜风资讯白癜风治疗有机玻璃加工数控切割机数控火焰切割机数控等离子切割机焊机健身器材点钞机保险柜白板
尖锐湿疣 尖锐湿疣治疗 生殖器疱疹 生殖器疱疹治疗
Chinese antique furniture supplier and we can supplycar wash systems. car wash systems .car wash equipment. car wash equipment. automatic car wash .automatic car wash .car washing machine. car washing machine. car wash. car wash if u need ,contact me
帕金森轻松过关名师课堂
职称考试规律总结职称考试应试技巧会计职称模拟试卷会计职称考前串讲会计职称考试答案会计职称考试试题会计职称考试报名会计职称称准考证会计职称考试时间会计从业资格考试会计职称培训初级职称培训中级职称培训初级职称报名中级职称报名初级会计会计资讯2009年会计2009年会计报名会计资格会计专业资格会计专业资格考试会计专业技术资格会计从业资格证会计从业资格试卷会计从业资格试题会计从业资格证书09年会计从业资格考试

会计专业资格会计专业资格考试会计从业资格证书会计专业技术资格会计从业资格证初级职称初级会计资格初级会计职称会计报名中级会计资格中级会计职称初级会计职称考试中级会计职称考试09年中级会计职称考试轻松过关名师课堂闫华红田明王燕会计答疑会计试题会计职称模拟试卷会计职称考前串讲会计职称历年试题会计资讯会计职称考试报名会计职称称准考证会计名师会计职称培训会计从业资格试题09年会计从业资格考试2009年会计报名2009年会计职称考试规律总结职称考试应试技巧会计职称考试答案会计职称考试试题会计职称考试时间中级职称初级职称培训初级职称报名中级职称报名中级职称培训职称考试初级会计中级会计初级会计初级中级
音响
铜门 写字楼巡展 写字楼巡展
无机钢筋锚固料 锚固料 融达 北京融达 北京融达建业 渗透性聚合物砂浆 聚合物砂浆 高强渗透性聚合物砂浆 灌浆料 灌浆 北京灌浆料 不锈钢钢绞线 粘钢胶 植筋胶 结构胶 灌浆剂 高强无收缩灌浆料 建筑结构胶 水泥灌浆剂 加固料 碳纤维胶 碳纤维胶 灌注粘钢胶 树脂灌缝胶

品牌服装 服装加盟 服装代理 服装经销 品牌男装 品牌女装 男装加盟 女装加盟 服装厂 品牌服装 服装加盟 服装代理 服装经销 品牌女装 品牌服装 服装代理 男装加盟 服装经销 品牌男装 品牌女装 男装加盟 女装加盟 服装厂
疱疹治疗 疱疹的治疗 疱疹图片 病毒性疱疹 单纯疱疹 疱疹病毒 疱疹症状 男性生殖器疱疹症状 男性生殖器疱疹 什么是生殖器疱疹 生殖器疱疹的治疗 生殖器疱疹怎么治疗 生殖器疱疹如何治疗 生殖器疱疹治疗方法 生殖器疱疹怎么治 生殖器疱疹的治疗 生殖器疱疹的治疗 中药治疗生殖器疱疹 复发性生殖器疱疹 治疗生殖器疱疹的药物 治疗生殖器疱疹的特效药 生殖器疱疹治疗 尖锐湿疣症状 什么是尖锐湿疣 宫颈尖锐湿疣 阴道尖锐湿疣 男性尖锐湿疣 假性尖锐湿疣 尖锐湿疣怎么治疗 尖锐湿疣治疗方法 尖锐湿疣的治疗 中药治疗尖锐湿疣 治疗尖锐湿疣的药物 治疗尖锐湿疣的特效药 男性尖锐湿疣 尖锐湿疣复发 尖锐湿疣图片
汽车用品
汽车用品
汽车用品
汽车用品
汽车用品
汽车用品
汽车用品
汽车用品
货架
货架厂

dimanche 11 janvier 2009 à 04h04

wholesale come here .we are the best china wholesale.as a wholesaler.we supply wholesale products. our service including wholesale appareland wholesale handbags.wholesale shoes.wholesale clothing.Consumer electronics.wholesale cell phone.womens clothing Any inquiry, contact us immediately.

We are top designer wholesale replica jewelry,Bvlgari Replica,Gucci Replica jwelry,Swarovski Crystal, We offer a wide variety of high quality Tiffany inspired jewelry at very low prices. Gucci Necklaces,Gucci Bracelets, Gucci rings, Gucci Earrings, Links Jewelry,Chanel Rings and Tiffany replica, Cartier Jewelry more. Free shipping with any purchase over 5 items.

Logo de Milla
samedi 10 novembre 2007 à 12h24 - par  Milla

J’ai beaucoup apprécié votre approche entre Bush et Mussolini, je ne cesse de dire que l’origine du totalitarisme est mussolini et non hittler, ce totalitarisme qui revient au galop et qu’on veut abslolument assimiler à hittler, une belle ordure bien entendu, mais n’étant qu’un des sbires de mussolini...

merci pour votre clairevoyance et cette vérité.

Brèves

28 janvier 2009 - REFERENDUM HISTORIQUE EN BOLIVIE (de notre correspondant permanent en Amérique latine Jean-Michel Hureau)

La Bolivie a vécu un jour historique le 25 janvier puisque, pour la première fois de son (...)

5 avril 2007 - Arrestation de quatre militantes féministes à Téhéran : Réagissons !

Merci à Maryam Youssefi de nous avoir alerté sur cette information, qui implique une action. (...)