Les CHRONIQUES NARQUOISES et autres de Jacques Franck (juillet 2015)

mercredi 15 juillet 2015
par  Jacques Franck
popularité : 5%

C’est le moteur de tout progrès. Dans un univers que veulent régenter la domination de l’argent, la prépondérance des « marchés », la cruauté et l’arrogance des puissants, seules l’indignation et la lutte peuvent assurer aux peuples un avenir autre que l’esclavage. Les Grecs l’ont bien compris. Les Espagnols font de l’indignation le drapeau de leurs combats. La gauche française, du moins celle qui n’a pas baissé son pantalon devant le patronat, aussi. L’acceptation, la résignation, les têtes baissées et les culs tendus, que ce soit chez les jeunes ou chez les vieux, sont des formes de capitulation que je n’accepte pas. Sans la colère et la lutte ; nous n’aurions jamais bénéficié du moindre avantage social ou politique. Si nous n’avions opposé que la résignation aux nazis et à leurs valets, nous ne serions plus rien depuis longtemps. Indignons-nous sans cesse, n’acceptons jamais l’inacceptable.


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)