https://www.traditionrolex.com/18 FRANÇOIS LE MOL : LES PIEDS DANS LA BOUSE … - La Gauche Cactus

FRANÇOIS LE MOL : LES PIEDS DANS LA BOUSE …

jeudi 24 mars 2016
par  Claude Soufflet
popularité : 100%

Le temps était venu pour François le mol de reprendre en main sérieusement les manettes du pouvoir et de montrer à son premier ministre qui était vraiment le chef de l’exécutif … Manuel l’autoritaire se croyait tout permis, agissait sans rendre de comptes et parlait sans détours. Sa dernière initiative, après le départ prévisible de Christiane la rebelle, avait été de forcer la main du Président en faisant nommer un de ses proches au ministère de la justice. La situation ne pouvait plus durer, François le mol passait pour un faible et les médias gaussaient déjà sur sa non candidature à la prochaine échéance présidentielle. Cette impression d’impuissance s ‘était renforcée depuis que quelques personnalités de la société civile avaient relancé cette malencontreuse idée de primaire à gauche.

François le mol décida de remanier, à sa main, le gouvernement ; il procéda à un étonnant essorage politicien en faisant partir quelques têtes de mule et les invisibles pour les remplacer par des affidés ou des insignifiants … Il donna à croire qu’il étoffait sa majorité en appelant à ses côtés trois écologistes dont la première d’entre eux : Emmanuelle la verdâtre qui effectua, pour l’occasion, un ahurissant changement de pied, digne d’un politicard de la IVe République. Les deux autres n’étaient que des faire valoir et totalement démonétisés depuis le temps qu’ils aspiraient à devenir ministres. Autre arrivée, celle de Jean-Mi du Midi qui rongeait son frein depuis des mois ( voire des années ) et qui apportait dans sa corbeille de nouveau promu, la presse dominante du grand sud-ouest ! Un départ prévu, celui de Laurent le chauve pour la Cour suprême où il aurait, sans aucun doute, un grand plaisir à retrouver son rival de toujours, Tonton Lionel. La surprise concoctée par François le mol, qui avait toujours un tour dans son sac à malices fut, évidemment, le retour de Jean-Marc, le grand lu de Nantes, celui-là même qui avait été remercié pour insuffisance deux ans plus tôt à l’initiative d’un trio de comploteurs composé de Benoit, Arnaud et … Manuel le bien nommé !

Après toutes ces combinaisons où personne ne voyait l’intérêt, sinon un méli mélo tactique, François le mol, accompagné de son grand fol de Stéphane, se rendit à la grande braderie annuelle agricole. Dans ce forum contestataire, le succès était assuré ! Insultes, jurons, propos nauséabonds, attaques ad hominem, tout y passa … Son beau costume échappa de justesse aux pires déjections … Les escarpins n’eurent pas la même chance !


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18