BOUM-BOUM SUR : CHRISTOPHE CASTANER

mercredi 6 septembre 2017
par  Mick et Paule
popularité : 13%

Au temps des gramophones, un petit chien écoutant la musique qui sortait du pavillon de l’appareil décorait les disques 78 tours de la marque La Voix de son Maître. La cabot a du écouter quelques chefs d’œuvres mais aussi et surtout bien des horreurs, planté là devant le pavillon. Au moins n’avait-il pas à régurgiter la musique entendue.

Etre La Voix de son Maître en politique est autrement plus éprouvant. Le titulaire du poste, appelé aussi porte-parole, doit donc redébiter ce que décide le maître, âneries comprises. Certains porte-parole particulièrement expérimentés parviennent à s’arranger pour présenter les âneries avec suffisamment de papier-cadeau et de rubans pour que ça passe inaperçu. Ce qui est usant et peut provoquer l’ire du maître. Demandez aux ex-voix de son maître de Donald Trump ce qu’ils en pensent après avoir été virés. Le porte-parole prudent se contente de lire un bref communiqué, déjà estampillé par le maître. Boulot de merde, si vous voulez notre avis. Et puis il y a des maîtres qui veulent que le porte-parolat soit un peu animé. Par exemple en France en ce moment. Alors, le maître va dans le magasin des porte-parole et choisit, par exemple, un Castaner.

Un gars qui connait la musique, ayant passé sa vie dans les cabinets d’élus locaux et de ministres avant de devenir maire, conseiller régional, député (« socialiste »). Ayant acquis suffisamment d’arrogance pour impressionner les bleus-bite, capable d’asséner sans ciller des contre-vérités (ah, son calcul des gains de pouvoir d’achat des retraités une fois qu’ils auront été ponctionnés de la hausse de la CSG, un modèle de mauvaise foi qui devrait être enseigné à l’ENA !), très à l’aise dans le retournement de veste (le même qui, en tant que rapporteur devant l’Assemblée nationale louait les résultats positifs des contrats aidés en 2016, les trouve maintenant inefficaces, puisque le maître en a décidé ainsi, sans tenir le moindre compte des résultats des études sur la question).

Sale boulot qu’être Voix de son Maître. Mais ne les plaignons pas, contrairement au cabot des gramophones, eux ne sont pas obligés de prendre la fonction. En vérité on vous le dit, Castaner, une Voix de son Maître qu’on aimerait voir moins souvent.


Commentaires

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)