TRIBUNE : L’AUTO ET LES GILETS JAUNES

vendredi 1er février 2019
par  Roland Maire
popularité : 32%

"J’ai le même âge que la reine d’Angleterre et, si elle était encore vivante, Marylin Monroe, que j’ai bien connue, essentiellement par la presse". Ainsi se présentait, lors d’une réunion, Roland Maire, qui nous propose ici une tribune dont on peut ne pas partager tous les termes, mais, comme dit l’autre, il y a de l’idée là-dedans.

On oublie trop souvent que tous les problèmes inhérents à la voiture et aux autoroutes remontent à 1974. C’est l’année où a été instaurée la limitation de vitesse sur les autoroutes. Auparavant elle était libre. Et sans radars, qui ont été installés postérieurement. Aux Etats-Unis il n’y a pas de radars. Comme d’ailleurs en Corse. C’est la police, seule, qui sévit (peut-être moins en Corse). Certes en Corse, il n’y a que des virages, mais on y conduit avec le même sentiment de liberté qu’aux U.S.A. ! Dans toute l’Amérique les automobilistes conduisent à leur main, comme nous le faisions avant 1974.

Quid de la sécurité routière, de la prétendue hécatombe routière ?! Il n’y en a pas davantage que chez nous, leur police veille au grain, c’est son job et elle le fait consciencieusement, de jour comme de nuit, sans recours à une répression systématique aux amendes par l’argent ou les tribunaux, comme c’est le cas chez nous depuis 1974. Les Français devraient rouler sur leurs autoroutes gratuitement depuis belle lurette, ils les ont largement payées avec leurs impôts. Il s’agirait d’un autre problème de faire payer les étrangers qui y circulent. Quant à la vente par l’Etat de ce genre de biens au privé, pour bien mal combler la dette souveraine de plus de 2.000 milliards d’euros dont l’ensemble de notre appareil d’Etat est seul responsable, c’est davantage d’une solution essentiellement politique dont la France a besoin, et ce depuis Vichy !

Hélas, trois fois hélas, c’est en effet sous Vichy et par sa collaboration avec l’ennemi que notre appareil d’Etat a appris et pris le goût du pouvoir. Il est allé jusque chez l’ennemi à Sigmaringen pour lamentablement l’y déposer, mais ce sont les mêmes et tous leurs descendants et successeurs qui l’ont repris depuis. Une large majorité de « gaulois » de notre France profonde est aujourd’hui persuadée, sinon convaincue, qu’ils ne le lâcheront pas, à moins d’une révolution. En 1974 fut fondé le 1er Mouvement Auto-Défense de Francis Rongier, de Saint - Etienne, qui fit de la prison pour défendre ses idées d’alors, lesquelles sont les mêmes reprises aujourd’hui par nos Gilets Jaunes ! Ce Mouvement s’éteignit faute de moyens, étouffé sous les instances. Il eut un seul Président, ton serviteur, exerçant à l’époque mon mandat national de 4 ans en qualité de Président de la Chambre Syndicale des Importateurs d’Automobiles, qui partageait les idées de feu Francis Rongier.

L’Histoire et la cuisine ont leurs plats et leurs condiments, dont les amateurs recherchent et savourent la véracité. Je propose celui - ci aux papilles des lecteurs de la Gauche Cactus.


Commentaires

Brèves

22 septembre 2011 - Manifeste contre le dépouillement de l’école

A lire voire signer sur http://ecole.depouillee.free.fr Nous, collectif contre le (...)

20 avril 2010 - NON AUX RETOURS FORCES VERS L’AFGHANISTAN

A la suite du démantèlement du camp principal de Calais, le 22 septembre dernier, où résidaient (...)

31 juillet 2009 - PETITION POUR L’HOPITAL PUBLIC, A SIGNER ET FAIRE SIGNER

la pétition de défense de l’hôpital public, à faire signer au plus grand nombre possible (...)