La Journée des médecins

Traduit du portugais par João Silveirinho
mardi 15 juin 2021
par  José Barros
popularité : 3%

Hier c’était la Journée des médecins et je ne savais même pas qu’il y avait une Journée des médecins. Et je ne sais pas encore si pour cette journée c’est comme pour la fête des mères et si les gens qui sont allés voir leur médecin hier devaient lui apporter un bouquet de fleurs ! C’est que, justement, je suis allé à mon rendez-vous hier et je n’ai pas apporté de fleurs. En fait, comme je l’ai dit, je ne savais même pas que c’était la Journée des médecins. J’ai seulement su que c’était la Journée des médecins vers dix ou onze heures du soir via un message sur facebook, et il était trop tard pour aller lui apporter des fleurs !

Dès que j’ai su que c’était la Journée des médecins, j’ai fait des recherches pour comprendre le pourquoi de cette journée et dans cette recherche, j’ai trouvé une autre information, une information bien plus triste : j’ai trouvé l’information qu’au Portugal nous avons 700 000 familles sans médecin de famille. Putain ! À qui ces 700 000 familles peuvent-elles apporter des fleurs ? Sept cent mille familles sans médecins qui pourraient s’inquiéter plus particulièrement de leur état de santé est un nombre trop élevé ! En France, très probablement, il y aura aussi beaucoup de familles sans médecin et on ne sait pas jusqu’à quel point je serais même un cas rare.

Mais c’est une fierté pour moi de pouvoir dire que j’ai un médecin de famille qui par coïncidence, doit être l’un des meilleurs médecins de France ! Hier, je ne lui ai pas apporté de fleurs parce que je ne savais pas que c’était sa Journée pour les fleurs, mais en tant que ′′patient′′ j’ai été très gentil. Quand il m’a demandé comment je me sentais, je lui ai dit avec un large sourire qui je me sentais parfaitement bien. C’est rare, très rare, d’entendre cet optimisme dans mon bureau, m’a dit le docteur. Mais je ne pense pas que ça lui ait traversé l’esprit que je serais allé dans son bureau pour lui apporter des fleurs.

Je lui ai rappelé que j’allais le voir en visite post covid et pour qu’il analyse mon degré d’immunité et compte un par un les anticorps de protection qu’il y avait dans mon sang. Il a vérifié les analyses et alors c’est lui qui a exprimé sa satisfaction en commentant des résultats qui ne pouvaient pas être meilleurs ! J’ai été heureux, bien sûr, mais ce truc de la Journée des médecins, maintenant que je sais qu’ils ont leur Journée, et ce truc des 700000 familles sans médecin de famille empêchées d’offrir des fleurs à leur médecin, continuent à tourmenter ma conscience !


Commentaires

Logo de Constance Aubry
vendredi 25 juin 2021 à 18h40 - par  Constance Aubry

Mon mari est médecin et il me dit souvent que ce métier est un art et non une science. Pour moi, cette pandémie est un défi pour nos médecins et on peut dire maintenant que nos médecins figurent parmi les meilleurs au monde.

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)