Retraites : les régimes spéciaux

Traduction de João Silveirinho
vendredi 10 mars 2023
par  José Barros
popularité : 12%

L’un des paragraphes les plus débattus dans ce nouveau projet de loi dur les retraites que le gouvernement veut corrige rest celui que le gouvernement dit vouloir en finir avec les régimes spéciaux … mais les syndicats sont contre ! Les syndicats disent que les régimes spéciaux sont le résultat des luttes que ces travailleurs ont livrées et qu’ils ne doivent pas être supprimés ! Si nous ne voulons pas qu’existent des inégalités, nous devons favoriser ceux qui ont moins de droits pour en obtenir plus et non baisser les droits de ceux qui en ont obtenu davantage : il faut donner plus droits à ceux qui en moins et non couper les droits à ceux qui en ont obtenu plus.

Je n’ai pas suivi les débats à l’intérieur des organisations syndicales mais si le gouvernement dit vouloir supprimer les régimes spéciaux, je suis d’accord avec lui pour en finir une fois pour toutes avec quelques régimes spéciaux. Par exemple, si le gouvernement veut revoir les retraites des ex-présidents, des ex-députés, et autres ex de quelque chose qui réussissent à bénéficier de régimes qui me semblent injustifiés, c’est sûr que je suis pour ! Qu’il baisse ces privilèges, qu’il baisse ces retraites excessives. Le régime des présidents de la République, celui là, oui, est un régime très spécial que le gouvernement ferait très bien de réformer. Très bien, je trouve.

Ah ! celui des sénateurs aussi, celui des sénateurs aussi, j’allais oublier celui des sénateurs ! Oh, messieurs des syndicats, alors, le gouvernement ne devrait-il pas mettre les mains dans le cambouis pour corriger ces choses ? Bon sang, en période de crise, il faut penser à revoir ces privilèges !


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)