Les humeurs de José Barros

Traduction de João Silveirinho
jeudi 31 août 2023
popularité : 5%

Alors que le ministre n’avait pas encore pris ses fonctions…

Il n’était même pas encore entré dans son bureau… Ils étaient déjà en train de dire que le ministre nommé pour être en charge de l’Education Nationale qu’il n’avait jamais mis même un pied, même tout petit garçon, pour vouloir maintenant administrer cette Administration ! Ils disent que si, même gamin, c’est parce l’opinion qu’il avait de l’Education nationale était suffisamment négative pour choisir le privé.

Hé bien… c’est un point de vue ! Mais le nouveau ministre, monsieur Gabriel Attal, avec le curriculum qu’il a, peut aussi argumenter que c’est précisément pour ça, pour avoir été critique en relation à l’Education Nationale, qu’il sait très bien ce qui va mal pour y remédier… Car une des qualités que ce ministre a, nous devons le reconnaître, c’est qu’il est un excellent phraseur, à l’unisson du Président de la République, et ça, c’est déjà une excellente qualité ! Ceux qui défendent l’Education Nationale doivent veiller à ce que cette qualité du Ministre ne soit pas utilisée pour expliquer qu’on ne trouve aucun remède pour une bonne école publique… Alors, ce sera mieux de privatiser l’Education Nationale !


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)