https://www.traditionrolex.com/18 ISRAËL/PALESTINE : COMMENT GAGNER LA PAIX ? - La Gauche Cactus

ISRAËL/PALESTINE : COMMENT GAGNER LA PAIX ?

Par Jacques-Robert Simon
lundi 6 février 2006
par  Jacques-Robert Simon
popularité : 1%

Lorsqu’on a compris que le paysan chinois délaissant ses cultures pour alimenter un sous prolétariat urbain ne constitue que la continuité d’une exploitation de l’Homme par l’homme menée au XIXe siècle dans notre pays grâce à l’exode rurale de nos propres campagnes, il n’y a plus grand-chose à penser à propos de la mondialisation. La faillite à laquelle elle conduit n’est pas le résultat d’une logique à laquelle on ne peut pas échapper, elle est seulement associée à la pauvreté de pensée et d’agir de dirigeants organisés en castes. Il existe, il a existé, il a toujours existé des responsables d’une autre grandeur. Je ne prendrai comme exemple que M. Eisenhower et d’une proposition pour la paix au proche orient qu’il fit lorsqu’il était président des Etats Unis.

En 1954, un projet de l’amiral Lewis-Strauss vit le jour sous l’impulsion du président Eisenhower. Ce projet constituera son dernier combat en tant que responsable politique, il le mena avec un état cardiaque chancelant. Il était proposé de construire trois usines pour dessaler l’eau de mer afin de rendre habitable des milliers de kilomètres carrés de désert. Le slogan utilisé à l’époque était « de l’eau pour la Paix ». A ce propos M. Eisenhower avait déclaré : « Ce plan est si audacieux, si grandiose qu’il devrait réussir à captiver l’imagination de ces hommes (les palestiniens et les israéliens)... qui s’acharnent à nourrir leur haine et leur rancœur ». Le cœur de l’accord qui devait être trouvé entre les diverses parties prenantes concernait un juste partage des eaux. Divers politiciens américains se passionnèrent pour ce projet dont M. Howard Baker et M. Barry Goldwater.

Les détails techniques furent examinés avec soin et une estimation raisonnable des coûts fût effectuée : l’investissement en dollars était à peine supérieur à celui de la seule mission Apollo 17. Les conditions politiques ne permirent pas la réalisation du projet. Le 28 mars 1969 M. Eisenhower meurt : sa proposition vers la paix ne verra pas le jour. Ce moment historique est relaté en détail par M. P. Galante dans le numéro 382 d’Historia de septembre 1978.

Décembre 2005, Ashkelon à 40 km de Tel Aviv et 12 km de Gaza. La plus grande usine permettant de dessaler l’eau de la Méditerranée est sur le point d’être terminée. Sa technologie repose sur l’osmose inverse. Elle est construite par l’entreprise française Veolia Eau en partenariat pour la logistique avec un correspondant Israélien. Cette usine produira chaque année 108 millions de mètre cube d’eau dont quatre millions seront vendus aux palestiniens. L’usine a coûté 167 millions d’euros. Pourquoi ne pas rassembler cette même somme à destination des palestiniens et que l’on profite de cette occasion pour transférer tout le savoir faire nécessaire pour qu’ils puissent construire eux-mêmes toutes les usines de dessalement dont ils ont besoin ? Tel serait le vœu, du moins je le crois, de M. Eisenhower


Commentaires

Navigation

Brèves

28 janvier 2009 - REFERENDUM HISTORIQUE EN BOLIVIE (de notre correspondant permanent en Amérique latine Jean-Michel Hureau)

La Bolivie a vécu un jour historique le 25 janvier puisque, pour la première fois de son (...)

5 avril 2007 - Arrestation de quatre militantes féministes à Téhéran : Réagissons !

Merci à Maryam Youssefi de nous avoir alerté sur cette information, qui implique une action. (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18