SARKOZY MIS A NU, A PROPOS DE « SARKOZY, L’AVENIR D’UNE ILLUSION »*

Par Jean-François Chalot
jeudi 16 mars 2006
popularité : 64%

Sarkozy, l’agité, dans le texte ! C’est là un exercice utile et très instructif pour le lecteur même pour celui qui est sans illusion sur le personnage, ses discours, ses intentions s’il devait demain accéder à la plus haute charge de l’Etat. Les deux auteurs de ce livre remarquable ont refusé de rentrer dans les anecdotes croustillantes même si, pour notre plaisir, ils rappellent très vite que le ministre de l’Intérieur, adepte du tout public, même sa vie privée, est arrivé à se faire piéger, obligé qu’il fut de faire taire ceux qui continuaient à parler de sa vie conjugale ! Les textes et déclarations du maire de Neuilly sont présentés, tels que dans leur contexte, le tout agrémenté d’une analyse fine et étayée sans qu’ils ne soient tronqués...Le mérite est indéniable. Sur le terrain économique, social, politique, le seul objectif de Sarkozy se résume à un « slogan » : tout pour être président !

Cet objectif essentiel à ses yeux l’engage sur un terrain glissant où ,là, il donne la mesure de son personnage et de son orientation ultra-libérale : « En réalité, Nicolas Sarkozy s’attaque sans vergogne au modèle social français et à la cohésion sociale tels qu’ils sont issus du compromis esquissé en 1945. Il ne s’agit rien moins que du pacte républicain ». La laïcité de l’école, la protection sociale, le code du travail, le maintien de service public... des vieilles lunes qu’il lui faut balayer ! Certains commentateurs politiques expliquent à l’envi que Sarkozy cherche à capter les suffrages du Front National. Certes, Sarkozy laboure sur les terres de Le Pen mais comme nous l’expliquent les deux auteurs de ce livre, il existe un deuxième tour aux élections présidentielles et là il faut « rassembler ». Quadrature du cercle ou haute voltige ?

Le premier flic de France, ministre du culte, serait-il fou ? Son agitation, son obsession qui le conduit à bien des erreurs, c’est une chose, la folie une autre. Serait-il populiste ? « Nicolas Sarkozy est bien un échantillon représentatif de ce populisme fait de consensus hâtifs, de dissimulations d’une partie des objectifs, de recours à des ressorts émotionnels, de personnalisation outrancière de son action. Il n’est pas tout seul dans cette catégorie, certes, mais use sans modération de ces ingrédients-là. » Un libéralisme sans freins ni morale, une offensive programmée contre les acquis sociaux et les services publics, un alignement stratégique sur la politique américaine, une société policière, une remise en cause de l’égalité des droits, voici en résumé le programme de Nicolas Sarkozy. La réaction sur toute la ligne et même pire ! L’œuvre collective de Pierre Defrance et Jean-Luc Gonneau constitue un outil précieux et bien écrit, ce qui ne nous gâche pas le plaisir, bien au contraire !

* de Pierre Defrance et Jean-Luc Gonneau, Editions de l’Aube


Commentaires

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)