BARRAGE A SARKOZY

Par Jean-Luc Gonneau
jeudi 3 mai 2007
par  Jean-Luc Gonneau
popularité : 18%

Il n’est pas facile de se réjouir des résultats du premier tour des élections présidentielles : scores confidentiels des candidats pour une alternative au libéralisme (quelle idée aussi de se mettre à 6 sur ce créneau !), faible score, tous comptes faits, de la gauche en général, gonflette du score du candidat UMP. Même le (relatif, car quel candidat de la gauche de la gauche n’aurait pas rêvé d’un score à deux chiffres) recul du Front National n’est pas si jouissif que ça : on l’a vu, entendu, à satiété presque, pendant la campagne, le candidat Sarkozy n’a pas ménagé ses efforts, entre deux citations des noms - pas des textes, il ne les a évidemment pas lus - de Blum ou de Jaurès pour la galerie, pour intégrer dans ses propositions une palanquée fournie de thèmes du Front National (car les textes du FN, ceux-là, il les a lus). Philippe Val, le boss de Charlie Hebdo, a écrit bien des bêtises, et fielleuses en plus, pendant la campagne référendaire européenne. Mais, soyons justes, il lui arrive d’être pertinent. Par exemple quand il écrit que Sarkozy a réussi, à droite, la réconciliation de Pétain et de De Gaulle. Réconciliation apparente, bien sur, puisque là-dedans De Gaulle est piétiné, mais qui suffit aux nouvelles classes rentières fabriquées par le libéralisme et à celles et ceux qui aspirent à en faire partie : les premiers se lèvent tard, les seconds se lèvent tôt, et ça donne 31%.

Comme beaucoup, nous pensons qu’il y a urgence à faire barrage à Sarkozy. Il conviendra bien sur que la gauche de gauche analyse les raisons de son échec, mais, avant tout, nous devons contribuer à éviter à notre pays (et au reste du monde) une présidence de Nicolas Sarkozy, homme de droite « décomplexé ». Miracle de la sémantique, car il est utile, nécessaire, de traduire le sens de l’adjectif « décomplexé » quand il accompagne le substantif « droite » : il s’agit, concrètement, d’une droite qui intègre les idées de l’extrême droite, y compris celles qui visent à limiter le champ des libertés. Nous en connaissons d’autres exemples : Berlusconi en Italie, Bush aux Etats-Unis. A notre avis, qu’on trouvera sans doute un rien puriste du côté de Neuilly, les adjectifs « débondé » ou « déboutonné » conviennent mieux. Un brin canaille, ce dernier, mais les rentiers semblent adorer la vulgarité : sinon, Bush et Berlusconi n’auraient jamais été élus, et Sarkozy ne risquerait pas de l’être en France.

Faire barrage à Sarkozy, cela veut dire voter Royal. Pour beaucoup d’entre nous, cela sera un réel effort. Et les récentes contorsions de « Ségolène » devant François Bayrou ne rassurent aucunement sur les convictions de gauche éventuelles de la dame. Les experts-comptables électoraux concluent à peu près unanimement que Ségolène Royal ne peut pas, dans la conjoncture actuelle, être élue sans une (grosse) partie des voix qui se sont portées sur le candidat « centriste ». On objectera sans doute que l’élection n’est pas une simple arithmétique, et on pourra objecter à l’objection qu’elle est aussi une arithmétique. On entend même des voix chuchoter qu’une alliance sociolibérale-centre droit pourrait être le détonateur dont la « gauche de gauche » a bien besoin pour se dégager de ses décombres. Quoiqu’il en soit, face à Sarkozy, il n’y a pas le choix, même Arlette le dit, il faut voter Royal : le danger est trop lourd. Il sera toujours temps, après, de mener les combats contre le libéralisme, ce qui ne sera pas de la tarte vu l’état de cette gauche là.


Commentaires

Logo de FX用語
mardi 23 décembre 2008 à 16h31 - par  FX用語

アイザー・ウェイ/相対取引/アウトライト/アナリスト/アノマリー/委託介入/委託手数料/インカムゲイン/インサイダー取引/インターバンク市場/ウィークオーダー/ウォールストリート/受渡日/売上高営業利益率/エマージング市場/エリオット波動理論/円建て/円高/円安/追証/オイルマネー/&nbsp欧州連合/オプション取引/オンライントレード/赤字国債/OAPEC/悪徳商法/頭金/アパート経営/イスラム金融/インポッシブルトリニティ/インデックスファンド/異業種参入/イールドスプレッド/失われた10年/薄商い/ウルグアイラウンド/上放れ/売りオペレーション/円の国際化/円キャリー取引/LDC/エコファンド/営利原則/オイルショック/オルタナティブ投資/欧州復興開発銀行/大株主/オピニオンリーダー/外貨準備/外国為替証拠金取引/外国人投資家/カルテル/為替/キウィ/機関投資家/基軸通貨/規制緩和/キャピタルゲイン/クォート/口先介入/クロス取引/グローバル・ソブリン/景気/経済成長率/経常黒字/現受け・現渡し/高金利通貨/好材料/公定歩合/国内総生産/購買力平価/買い支え/兜町/外部金融/買方金利/企業買収/キャッシュフロー/キャピタルフライト/恐怖指数/金融ビッグバン/グローバリゼーション/黒字倒産/組戻/グローバルマーケティング/グラミン銀行/気配値/現金通貨/景気動向指数/経済白書/限月/公正取引委員会/公的資金投入/個人向け国債/固定費/コンプライアンス経営/債券/裁定取引/歳入/先物為替/

Site web : FX用語
Logo de FX用語
mardi 23 décembre 2008 à 16h15 - par  FX用語

指値/塩漬け/シカゴ筋/市場金利/ジャスダック/証拠金/スイスフラン/ストックオプション/スプレッド/スワップ金利/スワップ取引/世界銀行/セカンダリーマーケット/設備投資/センチメント/送金小切手/総合口座/想定元本/損切り/サイコロジカルライン/サブプライムローン/ザラ場/債務/サーチャージ/ジェネリック医薬品/時価総額/シナジー効果/証券会社/信託銀行/スクウェアポジション/ストップ安/ストラテジスト/スタグフレーション/ストラクチャードファイナンス/世界恐慌/潜在株式/世界貿易センター/ゼロ金利政策/戦略的同盟/想定為替レート/総資産利益率/ソーシャルマーケティング/総資本/相互会社/タックス・ヘイブン/建玉/建値/単元株/チャートポイント/中央銀行/長期金利/長期投資/追加証拠金/ツー・ウェイ・プライス/通貨インデックス/通貨先物取引/デイトレード/ディーリング/ティック/テクニカルチャート/デフレーション/東京外国為替市場/取引所取引/ドルコスト平均効果/トレンド/脱税/ダウ平均/短期金融市場/ダブルボトム/知的財産/中型株/直接金融/長期プライムレート/地域再生ファンド/通貨の切り上げ/通貨危機/追加型投資信託/積立定期預金/低位株/ディスクロージャー/手付金/敵対的買収/デリバティブ/投機/投資信託/投資家/東証株価指数/東京オフショア市場/ナスダック/ナッシング・ダン/成行/難平/日銀短観/日経225/日本銀行/入札談合/抜く/値洗い/値ざや稼ぎ/ネット専業証券/

Site web : FX用語
Logo de インプラント
lundi 22 décembre 2008 à 07h49 - par  インプラント
Site web : インプラント

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)