SARKOZY : LE PEN EN PIRE !

Par Jacques-Robert Simon
jeudi 3 mai 2007
par  Jacques-Robert Simon
popularité : 3%

Il est connu que la « Banquise » a toujours mêlé sérieux et parodie, argumentation serrée et loufoqueries. Cette fois, la situation est tout autre, il s’agit d’éviter à notre pays pour le moins le chaos, au pire un état totalitaire.

Il n’est pas nécessaire de reprendre toutes les citations et postures qui n’étaient que des mimiques de M. Le Pen. Toutefois, je ne retiendrais qu’une chose : Tocqueville écrit qu’une Démocratie repose sur deux piliers : l’impôt sur les revenus et la taxation des successions. C’est le seul moyen de concilier Liberté et Egalité. L’impôt permet de respecter la première exigence. La taxation permet de laisser libre cours aux talents sans créer de dynasties. Sur ces deux points les propositions de MM. Le Pen et Sarkozy ne diffèrent guère. Reste la Fraternité...Qui oserait compter sur l’un ou l’autre pour la mettre en œuvre ????

Ne soyons pas trop naïf, les manœuvres politiciennes sont arrivées à un degré de sophistication tel que pour les deviner il faut pour le moins une bonne mémoire et une lecture attentive du « Canard Enchaîné » pour ne pas (trop) se fourvoyer. En faisant l’hypothèse que les hommes politiques veulent satisfaire une ambition personnelle en se conciliant une structure adaptée (ceci se nomme un parti politique), on ne risque pas de se tromper beaucoup. Nous sommes donc dans une logique de ce type. Cependant, ce qui nous importe c’est que le scrutin proportionnel soit instauré et seul M. Bayrou avait intérêt et pouvait le faire. Nous n’en sommes plus là !

Maintenant il s’agit d’écarter une personne qui déclare que la génétique détermine l’homosexualité, la tendance suicidaire, la turbulence qui prédispose à la délinquance. Une donnée scientifique non contestée : chacun des 100 milliards de neurones forment des connections avec ses voisins (quelquefois lointains). A la naissance seules 10% des connections sont réalisées. Les autres seront déterminées par le hasard et la nécessité. Il est donc ridicule de parler de prédisposition innée à un comportement social. Mais quand bien même si certains de ceux-ci étaient sous jacents dans un patrimoine génétique, est-ce une raison pour « ficher » les intéressés : des « coupables » par avance ? C’était cependant une proposition de la majorité sortante où M. Sarkozy avait toute sa place. Rappelons encore que dès les années 1930 les nazis mettaient en œuvre des dispositifs reposant sur des concepts similaires et que les handicapés furent parmi les premiers à être pourchassés.

Je répète donc sans haine mais avec certitude que M. Sarkozy c’est M. Le Pen en pire....car lui va pouvoir passer à l’action.


Commentaires

Logo de Bous
mercredi 18 juin 2008 à 20h30 - par  Bous

Attention aux amalgames hâtifs ! Dans les années trente, plusieurs pays d’Europe ont pris des mesures contre les handicapés. Parmi eux, la Suède ou le Danemark, grandes dictatures totalitaires que l’on connaît. Il s’agissait d’idées à la mode et Hitler n’aurait fait que les mener à leur extrême. Hitler aimait les animaux mais ceux qui aiment les animaux ne sont pas forcément des nazis !
Aujourd’hui, est-ce que les USA et d’autres pays d’Europe ne sont pas engagés dans la même voie que Sarkozy ? J’ai appris, à l’occasion de l’affaire sur les tests ADN, que certains de nos voisins les pratiquaient déjà.
Pour l’impôt sur le revenu, les politiques français l’ont instauré un peu avant 1914, n’étions-nous donc pas une démocratie avant ?
Bien à vous.

samedi 19 mai 2007 à 00h30

Sego ... Jospin en plus risible ?

Logo de J.R. SIMON
mardi 8 mai 2007 à 11h50 - par  J.R. SIMON

Je maintiens que N. Sarkozy représente pour la France et les Français des risques bien plus grands que ceux que pouvaient présenter J.M. Le Pen. Dans le texte de l’article il y a un argumentaire qui n’est pas inclus dans le titre de l’article. L’avez-vous lu ???
J.-R. SIMON

samedi 5 mai 2007 à 07h44

N’étant pas un partisan de NS je voudrais toutefois m’éléver sur ce genre d’affirmations . On va trouver maintenant des qualités à Le Pen Pourquoi ne pas lui proposer la place de premier Ministre, ah ! j’oubliais qu’elle était déjà promise à ce grand laïc de Bay ;..roue de secours.

Si c’est avec ces arguments que vous empecherez NS de prendre le pouvoir il peut dormir tranquille.

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)