LAÏCITE SAUCE SARKOZY

lundi 21 avril 2008
par  Elie Arié
popularité : 39%

Beaucoup s’interrogent, depuis quelque temps, sur l’obstination de notre Chanoine de Latran à mettre en avant la question de la laïcité, qui ne posait pas problème en France, et pas seulement dans de nombreux discours (Vatican, Ryad, CRIF), mais aussi dans les actes (projet publiquement annoncé de faire siéger les religions, es qualités, au Conseil Economique et Social !). Il ne faut pas raisonner en estimant qu’il s’agisse d’une lubie.

La loi de 1905, sur la séparation des Eglises et de l’État, n’est pas tombée du ciel, si j’ose dire : elle est apparue dans un contexte philosophique et politique de création d’une République solidaire. Cette vision de la société est aujourd’hui menacée par la mondialisation, qui nous condamne à la fois à une accentuation des inégalités et à la dissolution de toutes les formes de solidarité, notamment la Sécurité Sociale.

Il est donc logique de tenter d’en limiter les dégâts en adoptant le modèle américain du compassionnalisme, dans lequel la charité remplace la solidarité, et les églises prennent le relais de la Sécurité Sociale : d’où la nécessité d’officialiser leur rôle. Si les franchises médicales et les dépassements d’honoraires non remboursés vous posent des problèmes financiers pour vous faire soigner, voyez ça avec votre curé (pasteur, imam, rabbin, etc.).


Commentaires

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)