LES MARX ET LES BONUS

mercredi 12 août 2009
par  Jean-Luc Gonneau
popularité : 1%

Au plus profond de la crise du libéralisme (mais avons atteint le plus profond ?), nous aperçumes une embellie dans le champs des idées. Marx (Karl) réapparaissait dans certains médias, oh, pas tous, et surtout pas à la télé. Réapparition fragile, certes, mais on pouvait imaginer une sortie du purgatoire. Et si Marx n’avait pas tort, finalement ? Le très écolo-keynésien Bernard Maris lui consacrait une sorte de saga, assez bien troussée ma foi, dans un Charlie Hebdo qui a l’air de respirer un peu après le départ de Philippe Val. Face à la folie destructrice qui animait les financiers internationaux (dans une rage à la fois idiote, au fond, et logique dans la forme qui n’est pas sans rappeler celles de Marx (Groucho and co) ou de Laurel et Hardy, l’humour – dévastateur évidemment – en moins.

On se souvient alors des grands discours moralisateurs, notre grand multiprésident en tête, tenus le plus souvent par les constants soutiens du système en débandade. On vilipendait ces subprimes stupides, criminels, en oubliant que le candidat Sarkozy avait la ferme intention de les développer en France (voilà au moins une catastrophe que la catastrophe crisique nous aura évité). On se promettait, entre nantis, une austérité quasi calviniste. Arrive l’été. Est-ce l’effet euphorisant des beaux jours ? Toujours est-il que la sarabande recommence. C’est le grand retour des bonus (ont-ils jamais cessé ?) pour les joueurs de l’économie-casino. Quant à l’économie « réelle », on adore l’adjectif, son inventeur devrait être condamné au goudrons et aux plumes à perpétuité, elle attendra un peu, le temps qu’on distribue les bonus et peut-être un peu plus, le bon vouloir de l’appui bancaire. De même qu’attendra probablement le remboursement par les banques de l’argent que nous, contribuables de tous pays, leur avons prêté. Revenus les bonus, disparu Marx (Karl) à nouveau.

Nous ne sommes pas de ceux qui prennent Le capital et autres ouvrages comme une bible, des évangiles ou un coran, nous sourions en coin quand on nous parle se socialisme scientifique : le socialisme tout court nous suffirait amplement. Pas marxiste, marxien. Nuance. Oui, les analyses économiques de Marx (Karl) sont toujours d’actualité, beaucoup plus en tout cas que celles des libéraux « modernes », vous savez, ceux qui dénoncent Marx (Karl) comme ringard, dépassé, tout en se référant à des maîtres à penser encore plus anciens. Si on prend la chronologie comme échelle de valeurs, alors Platon, Aristote, Montaigne, La Boétie, Spinoza, Descartes, Machiavel et tant d’autres doivent d’urgence disparaître de nos référentiels. Fini, Montaigne, à remplacer par la « vie réussie » de l’impayable Luc Ferry. Terminé Machiavel, préférez Alain Minc, lui aussi conseiller des princes, et tellement plus moderne. Vous voulez continuer la liste ? Ce serait un amusant « jeu de l’été », plus rigolo que ceux dont les hebdos de « news » remplissent leurs colonnes faute de mieux.

On peut certes regretter la quasi absence de préoccupations environnementales aussi bien chez Marx (Karl) que chez Marx (Groucho), ce dernier entièrement dévoué à réduire en lambeaux les convenances sociales. Mais à leurs époques, qui s’en souciait vraiment. On peut, et sans doute doit-on, chipoter sur la pensée politique de Marx (Karl). La démocratie n’y est pas toujours évidente. Marx (Karl) philosophe ? Bien hégélien quand même. On dira que j’y vais à la serpe, là, et c’est vrai, mais bon. Différent certes de Marx (Groucho) finalement précurseur des « déconstructeurs ». Mais Marx (Karl) en analyste économique, demeure un maître. La crise d’aujourd’hui, qu’on la nomme néo ou hyper libérale, Marx en avait montré les mécanismes.

Il n’est pas normal qu’à quelques exceptions près, la référence à Marx (Karl) ait quasiment disparu des enseignements universitaires, en France comme ailleurs. Les marxiens, comme depuis longtemps dans les universités des Etats-Unis, semblent parqués dans des réserves. Dans l’enseignement secondaire, elle n’apparaît qu’en classe de philosophie, pratiquement jamais en économie. Comme le disait le regretté Georges Marchais (marxiste tendance Karl au PCF, et tendance Groucho à la télé), c’est un scandale !

nb : une pétition anti bonus vient d’être lancée par Paul Quilès. C’est une bonne initiative. Pour signer, voir la brève sur le site


Commentaires

Logo de Jules
mercredi 21 juillet 2010 à 05h59 - par  Jules

Je ne suis pas d’accord. La violence ne résoud rien, et votre insistence à avancer le contraire est non seulement présomptueuse mais aussi étroite d’esprit. Peut-être que nous pourrions utiliser des mesures moins violentes afin de résoudre ce problème.
world cup spain

Logo de Jason
mardi 8 juin 2010 à 09h24 - par  Jason

Cet article m’a inspiré aujourd’hui a lire les essais de Karl Marx. Il a fait de nombreuses observations , dont la plupart sont toujours valides de nos jours.
jessica watson sailing

Logo de Lolita
lundi 31 mai 2010 à 09h12 - par  Lolita

Je trouve que l’on n’etudie pas assez de Karl Marx au lycee. Si c’est le cas, ce sera toujours en relation avec la philosophie et non l’economie, a laquelle il teait un adepte
US Iran conflict

Logo de annalisa
jeudi 29 avril 2010 à 07h16 - par  annalisa

Je ne comprends pas le titre non plus. Qu’entendez-vous par "La Gauche Cactus" ? Je comprends la traduction, mais comment l’appliquer à ce site ?
casino gratuit

Logo de Juliette
vendredi 9 avril 2010 à 05h14 - par  Juliette

Je ne suis pas d’accord. La violence ne résoud rien, et votre insistence à avancer le contraire est non seulement présomptueuse mais aussi étroite d’esprit.
Peut-être que nous pourrions utiliser des mesures moins violentes afin de résoudre ce problème.
Turkey Coup Arrests

lundi 8 mars 2010 à 12h07

Si seulement certains pseudo economistes (re)lisaient Marx (Karl) il se rendrait compte que sa critique du capitalisme est toujours et plus que jamais d’actualité.
poker gratuit

Logo de Julien
lundi 4 janvier 2010 à 17h48 - par  Julien

Belle reflexion et belle expression ! Bonne année ! casino en ligne
Logo de Neiluj
dimanche 3 janvier 2010 à 11h21 - par  Neiluj

Cette expression est pas mal, tellement vraie ! casino en ligne
Logo de elodie
samedi 2 janvier 2010 à 14h22 - par  elodie

Je suis toute a fait d’accord avec vous, nous serrions tous morts (fin de monde sans doute) !
Bonne année !

casino gratuit

mercredi 25 novembre 2009 à 17h42

Si je peux reprendre une citation de Keynes :

’A long terme, nous sommes tous mort’

Héhé !
jeux billard

lundi 12 octobre 2009 à 18h08

Ahahaha ! je vais retenir, ça, très bon !!
video sexe film cul live gay sexe video de sexe

Logo de Fournier
jeudi 3 septembre 2009 à 09h24 - par  Fournier

je ne tiens pas forcemment à commenter votre article qui cependant ne me laisse pas indiferrent, mais que je laisserais murir encore un peu. Cependant, j’aime bien le titre de votre blog : La gauche cactus. Pourquoi ? Ca pique la gauche ? casino en ligne

Logo de Ivan
dimanche 23 août 2009 à 22h33 - par  Ivan

Les sodomisateurs de drosophiles qui se masturbent au marxienisme pour éviter le marxisme feraient bien de reposer les pieds sur terre et de re (?) lire Lénine (et aussi Jaurès). Pour ce qui est de l’écologie et de Marx, le livre 2 du capital (qui inspire d’ailleurs Lipietz, ce qui lui a valu de se faire jeter par des antimarxiens et antimarxistes) devrait vous donner des pistes.
Ivan

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)