LA GAUCHE CACTUS PRESENTE : SOIREE FADO LE 4 JUIN A PARIS

dimanche 2 mai 2010
popularité : 4%

Une soirée de fado, c’est un moment de grâce, mais aussi de culture. Sur un R’ de Flora, c’est un lieu de grâce et aussi de culture. Outre l’accueil chaleureux d’Antonio, de Flora et de leur équipe, outre la cuisine savoureuse venue des quatre coins de la lusophonie, on y trouve des expositions, des débats, un café philo. C’est un lieu de gauche, alors ? Oui, et en plus on y mange et boit bien, on s’y sourit et on écoute de la musique.

Ce sera le cas vendredi 4 juin, à partir de 20h, où Jean-Luc Gonneau racontera (et chantera aussi) La « Véritable » Histoire du Fado de Lisbonne. Pourquoi les guillemets ? Parce qu’il y a autant de « véritables » histoires du fado que d’histoires du fado. Pour chanter cette histoire, il y aura surtout la voix de la sublime Conceição Guadalupe, la guitare portugaise subtile de Philippe De Sousa et la guitare classique imperturbable de Casimiro Silva, qui chante aussi. Des amis passeront nous offrir d’autres fados. Bref, une soirée amicale, joyeuse, une jolie façon de prendre un air de vacances.

Il est prudent de réserver, soit en répondant à cet article, soit directement auprès de Sur un R’ de Flora

Sur un R’ de Flora 160 boulevard de Charonne 75020 Paris (M° Alexandre Dumas) tel : 01 44 64 96 96 Menu spécial : apéritif, entrée, plat, dessert, vin café : 40€

Avec l’amical soutien de Résistance 7e Art, de la Gauche Cactus et de Léo Lagrange Paris


Documents joints

Word - 3.8 Mo
Word - 3.8 Mo

Commentaires

Brèves

18 mai - LE FADO CES PROCHAINES SEMAINES A PARIS... ET AILLEURS EN FRANCE

Pour écouter du fado ces prochaines semaines, tous les événements (sauf ceux qui ne nous ont (...)

26 mars 2018 - DES NOUVELLES DU COIN DU FADO

Ceci pour informer celles et ceux qui y ont participé ou se sont intéressés aux soirées de (...)

10 mars 2015 - Le CACTUS/COIN DU FADO propose : soirée « Le fado des filles » le vendredi 13 mars aux Affiches

Le Coin du fado rend hommage tout particulièrement aux chanteuses : « Le fado des Filles » vous (...)