https://www.traditionrolex.com/18 BRESIL : UN SECOND MANDAT POUR LULA ? - La Gauche Cactus

BRESIL : UN SECOND MANDAT POUR LULA ?

Entretien avec Ruy Rodrigues Da Silva
mardi 5 septembre 2006
par  Ruy Rodrigues Da silva
popularité : 100%

RlB : En octobre prochain, les brésiliens sont appelés à voter pour élire le président de la République et les gouverneurs des Etats de la fédération Comment se présente la situation politique ?

RRDS : Je suis d’abord toujours étonné que les informations sur le Brésil soient si rares en France, sauf quand il s’agir d’insécurité ou lorsqu’il est question de corruption. Non pas que l’insécurité et la corruption soient des sujets mineurs. Mais il se passe quand même autre chose ! Cela dit, le Brésil n’est pas un cas isolé, ni en matière d’insécurité ou de corruption, ni en ce qui concerne le manque d’information ici. Je constate le manque d’intérêt de plus en plus criant de la presse française pour les questions internationales, en dehors des conflits et de l’Europe, qui va de pair avec la perte d’influence de la France dans le monde. Le franco-brésilien que je suis le regrette profondément.

A l’issue de son premier mandat, le bilan de Lula est, comme vous le savez, mitigé. Il est vrai qu’il n’a pas rempli toutes les promesses faites lors de sa campagne électorale. Il est cependant juste de souligner que des progrès ont été faits. La réforme agraire n’a pas connu la dimension espérée, mais elle a commencé. Les bourses alimentaires pour les familles pauvres se sont développées. La réforme politique dite de « verticalisation », qui oblige les partis à passer les mêmes alliances éventuelles aux niveaux national et local, assainit une situation où les marchandages électoraux et les combinaisons entre caciques primaient sur les options idéologiques et politiques. Le résultat n’est pas parfait, mais il constitue un réel progrès. Le revers de la médaille, c’est qu’il est probable qu’il a fallu « acheter » des voix de députés pour faire passer cette réforme. Si c’est le cas, c’est un paradoxe rare ; en quelque sorte, il a fallu corrompre pour purifier ! Ajoutons que la loi prévoit maintenant des financements publics pour les partis politiques, et l’obligation de déclarer l’origine de leur financement.

RlB : Des critiques de gauche ont reproché à Lula de faire la part belle aux puissances économiques et financières, à l’agrobusiness notamment, au détriment des besoins des catégories les plus pauvres...

RRDS : Lula s’est fixé l’objectif de rétablir la confiance des milieux économiques internationaux dans le Brésil. Il a en conséquence donné une grande importance au problème de la dette et de la stabilité monétaire. Avec succès, à ce niveau : le Brésil s’est sensiblement désendetté. Il a remboursé de façon anticipée les échéances des prêts du Fonds Monétaire International. Le real, la monnaie nationale est stabilisée, et même probablement surévaluée. Il est cependant vrai que ces résultats ont été accompagnés de compromis qui auraient pu être évités, comme l’autorisation des OGM, sous la pression double de l’agrobusiness brésilien et des semenciers internationaux. Et l’orthodoxie monétaire n’a pu être respectée qu’en maintenant des taux d’intérêt qui sont parmi les plus élevés du monde, ce qui n’est favorable ni à l’investissement, ni au crédit populaire.

On peut aussi considérer que la politique étrangère de Lula est globalement un succès. Le Brésil existe davantage sur la scène internationale, au point de revendiquer avec des arguments recevables un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Il fut l’artisan principal du « G 20 » qui a joué un rôle actif de contrepoids aux pays du nord. Des liens ont été tissés avec divers pays d’Afrique : Afrique du Sud, Algérie, Nigéria. Ajoutons que Lula a tenu bon face au projet des Etats-Unis de créer une vaste zone de libre-échange sur toute l’Amérique. Enfin, on peut estimer que Lula a créé une sorte de précédent : depuis sa victoire en 2002, nombre de pays latino-américains ont vu arriver au pouvoir des partis ou des coalitions de gauche ou de centre gauche : Argentine, Bolivie, Chili, Vénézuela, et même l’Uruguay, pourtant depuis longtemps gouverné à droite.

RlB : Comme vous le laissez entendre, cette gauche n’est pas homogène. On peut distinguer des gouvernements, disons, modérés (Lula, Kirschner en Argentine, Bachelet au Chili, Tabaré Vasquez en Uruguay) et d’autres plus proches d’un modèle socialiste, comme Chavez au Vénézuela ou Moralès en Bolivie, qui se revendiquent en partie du « grand ancien » Fidel Castro.

RRDS : Il y a incontestablement des divergences. Il y a même une concurrence entre Lula et Chavez pour une sorte de leadership en Amérique latine. Par exemple, Chavez revendique aussi un siège permanant au Conseil de sécurité de l’ONU, alors qu’il sait pertinemment que si siège il y a pour l’Amérique du Sud, il sera unique. Cette concurrence risque de se traduire par un match vraiment nul, dans tous les sens du terme ; pas de siège pour notre continent. Il faut espérer que ces divergences pourront s’atténuer avec le temps. Chavez parle beaucoup. Mais il faut considérer que les situations du Brésil et du Vénézuela ne sont pas comparables, ni par la taille respective des deux pays, ni par leur économie : le Vénézuela dépend essentiellement de ses ressources pétrolières, et l’enjeu pour Chavez, à mon sens, est de diversifier ses ressources. Le Brésil est, depuis longtemps, un grand pays industriel et agricole.

RlB : Revenons aux échéances électorales. Comment se présente la situation ?

RRDS : Tous les candidats ne se sont pas encore déclarés. On ignore par exemple si Ciro Gomes, ministre du gouvernement et leader d’une petite formation, se présentera. De même, on ne sait pas encore si le PMDB (centre) et le PFL, le grand parti de la droite conservatrice entreront en lice. On peut penser, compte tenu de le proximité des élections, que ces formations rechercheront plutôt des alliances. Dans ce cas, il est possible que le PFL soutienne le candidat du PSDB et que le PMDB, déjà membre de l’actuelle coalition gouvernementale, soutienne Lula. Mais rien n’est joué.

Actuellement, trois candidats principaux se sont déclarés : Lula, qui aura le soutien du Parti des Travailleurs et de quelques-uns de ses alliés actuels, Geraldo Alckmin, ancien gouverneur de l’Etat de São Paulo, le plus peuplé du pays, au titre du PSDB, le parti de centre gauche de l’ex-président Fernando Henrique Cardoso, et Heloise Helena, sénatrice dissidente du PT, qui mène une campagne active en dénonçant la corruption du PT sur un programme très à gauche. Il y a aussi trois autres candidats pour l’instant. Deux sont des quasi-inconnus et le troisième, Cristovam Buarque, représente ce qui reste du brizzolisme (1) . Il a été ministre de l’Education et Lula l’a sans doute un peu maltraité. Mais aucun de ces trois « petits » candidats ne paraît retenir l’attention de la population. Les derniers sondages donnent à Lula une avance certaine sur ses concurrents, et certains pensent qu’il pourrait même être élu au premier tour. Alckmin n’est pas un candidat très flamboyant. Quand à Helena, les sondages font état d’une percée non négligeable, entre 10 et 15% des voix. Ce qui peut éventuellement constituer une réserve de voix pour Lula au second tour, même si la campagne de Helena est virulente contre le PT.

RlB : Lula candidat, pour quel programme ?

Le Brésil n’est pas la France. Pour l’instant, les programmes des candidats ne sont pas encore très élaborés. Les plus récentes déclarations de Lula indiquent cependant qu’il jouera sur la continuité en se prévalant des aspects positifs de son bilan. D’une certaine façon, les attaques exagérées de ses adversaires le servent. Pour la droite, tout est de la faute à Lula. Si le Brésil n’a pas gagné la coupe du monde de foot-ball, c’est la faute à Lula !

(1)Courant fondé par Leonel Brizzola, qui fut l’une des figures de l’opposition à la dictature militaire et gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro. Selon les observateurs, le « brizzolisme » se situe entre la social-démocratie et la gauche populiste (ndlr).

Ruy Rodrigues Da Silva est ancien ministre des Etats de Goias et du Tocantins. Il a longtemps été réfugié politique en France pendant la dictature militaire.


Commentaires

mardi 30 mars 2010 à 03h03

A MONKEY perched upon world of warcraft gold a lofty tree saw some Fishermen casting their nets into a river,rolex and narrowly watched maple story mesos their proceedings.dog clothes The Fishermen after a while gave up fishing,flyff money and on going home to dinner left their wow power leveling nets upon the bank.wow cd keys The Monkey,Wow Power Level who is the most imitative of animals,wedding dresses descended from the ² »Ðâ¸Ö°å treetop and endeavored to wow gold instant do as they had done.Having handled the net,luna gold he threw it into the river,world of warcraft gold but became tangled knight gold in the meshes and drowned.world of warcraft power leveling With his last breath wow gold he said to himself,knight online power leveling I am rightly served ;world of warcraft power leveling for what business had world of warcraft power leveling I who had never handled a net to try dog beds and catch fish ?

Site web : http://www.eing.com
mardi 24 novembre 2009 à 10h28

One night,wedding dress a Delta twin-engine puddle wow cdkeys jumper was flying somewhere world of warcraft power leveling above New Jersey.maplestory mesos There were five people on board :flyff power leveling the pilot, Michael Jordan,Bill Gates, the Dali Lama,2moons power leveling and a hippie.wow gold Suddenly, an illegal oxygen generator exploded loudly 2moons gold in the luggage compartment, age of conan power leveling and the world of warcraft gold passenger cabin began cheap aion kinah to fill with smoke.wow leveling The cockpit door opened,dog apparel and the pilot burst into the compartment. Gentlemen,knight online power leveling he began,I have good news knight online power leveling and bad news. World of warcraft Power Leveling The bad news is that we’re about to crash maple story mesos in New Jersey. The good news is that there are four parachutes,and I have flyff power leveling one of them

Logo de インプラント
lundi 12 janvier 2009 à 04h26 - par  インプラント
Site web : インプラント
Logo de 童貞
dimanche 11 janvier 2009 à 04h49 - par  童貞

童貞が今ブランド化しています。童貞卒業をするなら童貞フェチのお姉さんに童貞狩りをしてもらいましょう。あなたに高額な謝礼が支払われます。童貞喪失するなら童貞専門の出会い系サイトをご利用ください。おっぱいが大きくて乳首が綺麗な巨乳の女性が多数登録している出会い系サイトです。オッパイに興味がある人にオススメのサイト。アダルトな出会いを体験してみませんか?無料アダルト動画が満載のサイトで楽しみましょう。アダルト動画はココで無料でダウンロードできます。アダルトビデオアダルトグッズも多数取り扱っております。SMとは、サドマゾに分けられ、アブノーマルセックスをする場合が多い。日本最大級出会いの広場。会員数ナンバーワンの出会い系です。老舗出会い系サイトで素敵な相手を見つけましょう。出会いサイトを使うなら、無料出会いができるココのサイトが断然オススメ♪アダルトな出会いを体験してみませんか?無料アダルト動画が満載のサイトで楽しみましょう。アダルト動画はココで無料でダウンロードできます。アダルトビデオアダルトグッズも多数取り扱っております。童貞が今ブランド化しています。童貞卒業をするなら童貞フェチのお姉さんに童貞狩りをしてもらいましょう。あなたに高額な謝礼が支払われます。童貞喪失するなら童貞専門の出会い系サイトをご利用ください。日本最大級出会いの広場。会員数ナンバーワンの出会い系です。老舗出会い系サイトで素敵な相手を見つけましょう。出会いサイトを使うなら、無料出会いができるココのサイトが断然オススメ♪エロい女が集まる出会い系サイトで楽しみましょう。エロ動画エロ画像もいっぱい見れます。エロ本エロビデオをお探しの方にもオススメのサイトです。不倫を求めた人妻たち、浮気願望がある熟女たちが逆援助で男を買う。逆援お小遣いをゲットしたい男性は是非ご利用ください。

Site web : 童貞
Logo de レンタルサーバー用語
jeudi 8 janvier 2009 à 15h35 - par  レンタルサーバー用語

レンタルサーバー用語とは 意味wwwとは 意味Webメールとは 意味逆引きとは 意味カスタムエラーとは 意味拡張子とは 意味改行コードとは 意味ウェブメーラーとは 意味ウェブマスターツールとは 意味ウィルスチェックサービスとは 意味イントラネットとは 意味ウィルスとは 意味共有サーバーとは 意味コンテンツとは 意味検索エンジンとは 意味サーバーとは 意味サブドメインとは 意味自動応答メールとは 意味シフトJIS(Shift_JIS)とは 意味ショッピングカートとは 意味ストリーミングとは 意味スパムフィルタとは 意味スパムメールとは 意味スループットとは 意味アカウントとは 意味スタイルシートとは 意味セカンダリDNSサーバーとは 意味専用サーバーとは 意味セキュアサーバーとは 意味正引きとは 意味ソーシャルネットワーキングサービスとは 意味ダウンロードとは 意味タグとは 意味ディスクスペースとは 意味データセンターとは 意味アクセスログとは 意味アクセスログとは 意味データベースとは 意味電子決済とは 意味独自ドメインとは 意味ドメイン名とは 意味ドメインとは 意味ネームサーバーとは 意味ネットスケープとは 意味バックボーンとは 意味パーミッションとは 意味アップロードとは 意味バーチャルドメインとは 意味

Brèves

28 janvier 2009 - REFERENDUM HISTORIQUE EN BOLIVIE (de notre correspondant permanent en Amérique latine Jean-Michel Hureau)

La Bolivie a vécu un jour historique le 25 janvier puisque, pour la première fois de son (...)

5 avril 2007 - Arrestation de quatre militantes féministes à Téhéran : Réagissons !

Merci à Maryam Youssefi de nous avoir alerté sur cette information, qui implique une action. (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18