https://www.traditionrolex.com/18 VIVE LE NEOLIBERALISME MONDIALISTE (SUITE DE LA SUITE) ! - La Gauche Cactus

VIVE LE NEOLIBERALISME MONDIALISTE (SUITE DE LA SUITE) !

vendredi 8 novembre 2013
par  Jack Harmand
popularité : 100%

Vive le néolibéralisme mondialiste qui intronise des entrepreneurs-rois (même simples employeurs de gens de maison), lesquels, donc, exigent des aides pour ne pas polluer et qui, s’ils ne les ont pas obtenues, s’en donnent à cœur-joie, lesquels se permettent d’utiliser ou de commercialiser des biens et services trafiqués, nocifs, dangereux, voire mortels (amiante, bitume, rayonnements ionisants, pesticides, diésels, solvants … Selon l’« Alliance pour la santé et l’environnement, dans l’« Union européenne », les centrales au charbon font chaque année 20 000 morts), lesquels, au moyen d’astuces innommables, rognent sur les rémunérations minimales, lesquels, en ces temps de chômage, se croient tout permis, des entorses incroyables aux conditions de travail légales, tant en ce qui concerne la salubrité, la sécurité qu’en ce qui concerne la durée du travail et les congés même, harcèlements sous toutes ses formes, lesquels mènent ainsi l’employé au stress, si ce n’est parfois au suicide, et lesquels, enfin, s’arrangent pour réduire à néant le inspections ou les contrôles, et lesquels, par ailleurs encore, spolient l’ouvrier de ses innovations, l’acteur de ses prestations, l’auteur de ses écrits, alors que, déjà, le moindre bon sens veut que les nouveautés écologiques soient mises en application tous inconvénients sérieusement calculés, alors que le moindre des courages veut que, pour obtenir des employeurs des moyens de productions et des produits impeccables, on n’aide pas, on ne subventionne pas, que seulement, d’abord on avertisse, d’accord, mais que, s’ils persistent, alors on sanctionne et contraigne et fasse dédommager, alors que la moindre des précautions veut que, pour que tout un chacun soit assuré d’acquérir des biens et services sains, sécuritaires, non polluants, sobres, obtenus grâce à des moyens de production semblables, soit établi un contrôle rigoureux de tout ceci et, même, pour ne pas être mis devant le fait accompli, dès leur conception, alors qu’enfin, le moindre respect des droits de chacun exige qu’on en finisse donc avec la liberté du renard dans le poulailler « libre », avec l’entrepreneur-roi revenant aux temps heureux du client-roi.


Commentaires

Brèves

1er mars 2012 - BREF HOMMAGE A MENDES FRANCE, par François LEDRU

Chez les Ledru, bourgeois catho (comment puis-je être si différent d’eux ?), les gosses (...)

17 août 2009 - SIGNEZ LA PETITION ANTI-BONUS !

Les grands dirigeants du monde prétendent ne rien pouvoir faire dans leur pays contre le retour (...)

25 mai 2008 - NOUS SOMMES ELUS DU PEUPLE, PAS DE SARKOZY : POUR LA DEFENSE DU DROIT DE GREVE : DESOBEISSANCE CIVILE DES ELUS !

Le 15 mai 2008, le président de la République en titre a osé remettre en cause le droit de (...)
https://www.traditionrolex.com/18 https://www.traditionrolex.com/18