SARKO AKBAR

samedi 28 avril 2012
par  Jacques-Robert Simon
popularité : 1%

Cette expression est utilisée par une minorité se livrant à des activités politiques dans certaines des régions françaises. Elle est par contre inconnue ailleurs. Elle n’est pas le plus souvent prononcée mais clamée avec ferveur dans de nombreuses circonstances, en particulier pour exprimer son admiration envers le tout-grand. Les adorateurs célèbrent ainsi leur joie ; ils psalmodient ainsi des louanges envers leur maître. Les membres de la secte soulignent de cette façon les "miracles" faits par leur Dieu. Ils admirent sa grandeur spirituelle (bien que l’un et l’autre de ces termes ne semblent pas convenir de prime abord). Les sectateurs louent les bienfaits tirés de la nature domptée par leur idole. Ils prêchent la soumission de tous les hommes à sa volonté. Cette expression est proclamée également en bien d’autres situations, comme lors des batailles, afin de motiver les troupes sur les innombrables champs de batailles foulés par les troupes du Divin.

On lit n’importe quoi dans ces bouquins. « Sarko Akbar », Sarko est le plus grand ! Et Michel Jobert alors ? Ils commencent tous à me courir sérieux à vouloir avoir raison alors que le dernier des cons s’aperçoit que c’est un bordel pas possible. Tiens la Parisot qui déclare dans le poste : « Il faut manager la gestion des hôpitaux publics ». Où elle a appris ces conneries ? À l’Ecole certainement ! Parce qu’un mec normal, qui bosse, y peut pas inventer des trucs aussi cons. Mais elle, tout ce qu’elle risque c’est de se faire une entorse avec son taille-crayon. C’est comme les féministes... Elles veulent des grognasses aux commandes, moi je leur file la Parisot, c’est sûr que c’est nettement mieux que l’abbé Pierre ! Bon, mais on s’éloigne du sujet. On parlait du gnome. Il est en train d’insulter tout ce qui bouge. A part ses zélateurs, soit une infime fraction de mes potes, je ne vois pas qui il va pouvoir gouverner s’il est réélu ? Par referendum qu’il va prendre ses décisions. Comme l’affreux moustachu qui nous a emmerdé quelques années et qui s’est permis d’exterminer tous ceux qui le gênaient, soit quand même 50 millions de morts. Y va pas pouvoir faire aussi pire.Y a qu ‘un peu plus de 60 millions de Français. Y va quand même pas trucider les chiares et les handicapés ? Il est même peut être pas conscient de ce qu’il raconte. C’est sa meuffe qui l’excite à ce point là ? Faudrait qu’ils se calment ces deux-là, ils vont finir par nous foutre un bordel pas possible. Quoique c’est bien commencé, car ses potes qu’ont du pognon, ils ont réussi à nous foutre dans la mouise. C’est les cravatés qui font les dettes en niquant les prolos qui veulent acheter une maison alors qu’ils n’ont pas une tune, et c’est mézigue et ses potes qui doivent racker à leur place. Pour entuber le bas peuple, ils sont à la hauteur. Même les socialistes, ils arrivent pas à baiser le peuple dans cette largeur. Mais si on doit de l’argent aux étrangers, il suffit qu’on leur dise : « macache bono », votre pognon vous le récupérerez dans dix ans, et encore faudra que vous soyez poli, non mais. Sans ça on vous fait le coup des emprunts russes. Non mais des fois, faudrait arrêter de nous prendre que pour des cons, on est pas Suisse, ou belge comme notre idole.


Commentaires

Brèves

27 octobre 2014 - Travail le dimanche (communiqué transmis par J.R. Simon)

Le Premier Secrétaire du PS précise que les ministres ne sont toujours pas autorisés à raconter (...)

17 janvier 2010 - BREVE DE TROTTOIR

“Je crois au travail et je crois à la famille", a déclaré Nicolas Sarkozy à Cholet, le 6 (...)

29 mai 2009 - ATTENTION DANGER !

Depuis Santiago du Chili, Jean-Michel Hureau, notre correspondant permanent pour (...)